Tag Archives: Leif Ove Andsnes

Lumière et ombre

La voix de Schumann fut celle du baryton, registre médian qui venait se loger au cœur de son piano et les barytons aimèrent ses mélodies autant que celles de Schubert qui les composa pourtant plus facilement dans l’aspect pratique d’une voix de milieu Continue reading Lumière et ombre

Piano d’Ainola

Le piano de Sibelius reste la part la plus méprisée de son œuvre, musique écrite au mètre pour faire de l’argent disent les mauvaises langues, des sourds qui ne la connaissent pas et la conspuent pour ne pas avoir à l’écouter.

Le compositeur Jean Sibelius à son piano Steinway dans sa maison d’Ainola – Photo : ©: FA

Mais Glenn Gould le premier en révéla quelques perles, à sa façon si individuelle, autorisant les pianistes à y aller voir. Peu d’appelés, mais que des élus, Olli Mustonen, formidable d’invention et de caractérisation, Vladimir Ashkenazy dans un album rare et tardif où il reprend la Valse triste sur le piano de Sibelius à Ainola, et pour tous les opus publiés du vivant du compositeur, un coffret splendide, vraie petite œuvre d’art assemblant de rares photographies, signé par Janne Mertanen, ensemble parfait et indispensable que Sony Classical n’a jamais importé en France mais qu’on trouve aisément. Continue reading Piano d’Ainola

Impérial Andsnes !

Voici peu Nelson Freire initiait son intégrale des Concertos de Beethoven par L’Empereur. Collaboration pleine de panache et de relance avec Riccardo Chailly et l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig. Une fête. Leif Ove Andsnes, dialoguant avec lui-même puisqu’il se passe de chef, conclut son intégrale Continue reading Impérial Andsnes !