power2048

Paris, fin de siècle

On ne le sait plus assez, mais le paysage musical parisien à la fin du XIXe siècle était d’une variété et d’une complexité assez inouïe. Si le théâtre lyrique avait fait la fortune du Paris des Romantiques, le Paris de Baudelaire et de Verlaine, celui des Saturniens et des Parnassiens avait son équivalent en musique. Pléthore de compositeurs écrivaient des pièces libres pour les nombreux concerts des salons ou des sociétés de musique. Continue la lecture

sorabji-kss47_p1_ms_01

Dans la merveilleuse nuit sans fin

Pour Kaikhosru Shapurij Sorabji, le temps en musique n’existe pas, seule l’éternité lui importe, ou plutôt de pouvoir suggérer le sentiment d’une éternité qui entraîne l’auditeur hors du temps.

Savait-il lorsqu’il commença à écrire les deux heures vingt Continue la lecture

Artalinna, la musique, l'art, les bonnes choses