Tag Archives: Herbert Schuch

Quatrième de poche

Quel contraste entre les touches tendres de l’aquarelliste Webern qui caresse de son pinceau la Schatz-Walzer et la débauche d’or dont Arnold Schönberg pare la Kaizer-Walzer, cette mise en regard dit assez qu’au sein même de cette doxa de la Seconde École de Vienne Continue reading Quatrième de poche

Obsession Debussy

Je désespérais de retrouver le piano lyrique d’Herbert Schuch : après avoir quitté Oehms pour Naive Classique, qui ne lui aura consacré qu’un disque, il n’avait plus d’éditeur. Mais le revoilà, en duo – quatre mains ou deux pianos – avec Gülru Ensari Continue reading Obsession Debussy

Le Maître des timbres

Voici une année, Herbert Schuch publiait son premier album pour Naïve : programme Bach Liszt Messiaen Ravel Murail. Cela, pour une carte de visite, ce n’est pas banal.

La critique française le découvre quasi alors, eh bien voilà, elle aura l’occasion d’en apprendre plus sur l’un des tous grands pianistes d’aujourd’hui puisque son éditeur d’hier, Oehms Classics, sans rancune, réunit en une boîte les huit CDs qu’il enregistra entre 2004 et 2012, où son art de timbrer fait de lui un magicien qui n’est pas loin d’égaler en cela Radu Lupu. Continue reading Le Maître des timbres