Les inédits d’un génie

Jorge Bolet au sommet de son art, capté idéalement sur de très beaux pianos par des ingénieurs du son saisissant toutes ses couleurs et son grand jeu polyphonique. Quel plaisir tout au long de ce troisième volume qui clôt la publication de ses enregistrements Continue reading Les inédits d’un génie

Leonard Bernstein et Tristan

Leonard Bernstein ne fréquenta le théâtre de Richard Wagner qu’épisodiquement : de New York, un premier acte de Walküre (1968, Farrell, King, Langdon), âpre et violent, mériterait d’être mieux édité, sinon les quelques scènes de Götterdämerung et déjà Tristan und Isolde.

Mais entre janvier et décembre 1981 Continue reading Leonard Bernstein et Tristan

Ballet en noir et blanc

Enfermer La Belle au bois dormant ou Casse-noisette dans un piano ? Mikhail Pletnev l’a fait, avec un art certain, réalisant ces transcriptions à son usage. Magnifiquement pianistiques, elles font voir aussi bien la danse que la pantomime dans La Belle au bois dormant que Claire Huangci joue très grand style, faisant des entrechats et dressant des décors. Continue reading Ballet en noir et blanc