Archives par mot-clé : Pierre Fournier

Le violoncelle parle

Studio 104, Maison de la Radio, février 1983, Frédéric Lodéon enregistre enfin le Concerto de Schumann. De son aveu même, ce poème pour violoncelle et orchestre aura été le but de son art, chef-d’œuvre mal aimé que les violoncellistes français Continuer la lecture de Le violoncelle parle

Le temps des défis

Lorsque Rafael Kubelík dût finalement quitter Prague en 1948, abandonnant sa chère Philharmonie Tchèque, il se retrouva sans orchestre. Sa réputation l’avait précédé à LondresWalter Legge lui offrit quelques mémorables sessions d’enregistrement avec le Philharmonia Orchestra Continuer la lecture de Le temps des défis

Flamboyant

Dans l’embrasement motoriste du Finale où des danses populaires se sur-impriment, soudain, après une brève cadence, le violoncelle s’échappe dans l’aigu pour une phrase déchirante de nostalgie. Martinů avait prévenu Pierre Fournier d’attendre qu’il ait révisé son Premier Concerto écrit dans l’ivresse de son séjour parisien Continuer la lecture de Flamboyant

Philharmoniker

Finalement, Herbert von Karajan eut gain de cause. Après des saisons passées à redorer le blason des Wiener Symphoniker, il fut décrété en 1955 chef à vie de ses chers Philharmoniker, l’autre phalange de la ville avec laquelle il avait gravé ses premiers 78 tours, puis Salzbourg tomba inévitablement dans son escarcelle l’année suivante. Continuer la lecture de Philharmoniker