Tag Archives: Rudolf Kempe

Roses de Saxe

Dresde 1951, Rudolf Kempe enflamme le Rosenkavalier de sa direction éperonnée, la Staatskapelle qui avait crée l’ouvrage le 26 janvier 1911. La gravure est restée quasi confidentielle, vite démodée par les enregistrements impeccables Continue reading Roses de Saxe

L’orchestre des Sudètes

En 1946, Josef Keilberth prenait la direction d’un nouvel orchestre dans la ville de Bamberg. Un nouvel orchestre, vraiment ? En fait, celui dont Gustav Mahler loua les vertus, l’Orchestre du Théâtre Allemand de Prague, détaché Continue reading L’orchestre des Sudètes

Pour l’amour de Siv

Août 1974, Dresde, Lukaskirche, Heinrich Hollreiser enregistre la première intégrale discographique du Rienzi de Wagner. Le héros de l’entreprise ne fut pas celui qu’on croyait, René Kollo se tirant certes de l’exténuant rôle-titre aussi bien qu’il put Continue reading Pour l’amour de Siv

Requiem laïc

Roger Norrington ose aujourd’hui une lecture d’Un Requiem allemand délivrée de toute mystique – sinon de toute spiritualité. Il sculpte son chœur comme une architecture, mais laïque, et donne à son orchestre une nudité expressive saisissante. Le chef-d’œuvre de Brahms, déserté par la foi, est-il encore une œuvre pour le Temple ? Continue reading Requiem laïc