Tag Archives: Bohuslav Martinů

Paysages

La voix intérieure, discrète, subtile de l’alto avait trouvé en Angleterre durant l’entre-deux-guerres un artiste d’une élégance folle : Lionel Tertis. Ralph Vaughan Williams lui écrivit une partition étrange, Flos Campi, où son alto allait de l’orchestre au chœur. Continue reading Paysages

Ariane retrouvée

Bohuslav Martinů était atteint d’un tropisme grec durant cette année 1958. Parvenu au milieu de la rédaction de sa Passion grecque, il s’interrompit pour mettre en musique la jolie pièce de Georges Neveux qui lui avait déjà offert le merveilleux livret de Juliette ou la Clé des songes. Continue reading Ariane retrouvée