Tag Archives: Mikhail Glinka

Duo de bois

Quel étrange album qui aligne Richard Strauss, Beethoven et Glinka. Un fourre-tout ?

Non, juste le projet de deux souffleurs qui s’entendent à merveille : la clarinette de Sarah Watts et le basson de Laurence Perkins nous font le plus délicieux des Duett-Concertino de Strauss qui soit paru depuis longtemps, Sian Edwards et le Royal Scottish leur tissant un écrin assez Capriccio – la harpe n’y est pas pour rien – tous rêvant cette bucolique que certains trouvent bavarde. Ici, elle devient un délicieux caprice, plein d’esprit, de formules baroques, de tendres replis, un jardin de musique qui embaume de ses notes.

Après cette entrée merveilleuse, le grand Trio de Beethoven, qui est en fait une sérénade enchâssant un magnifique Thème et Variations, invite Mozart, le piano de Martin Roscoe le conduisant large, laissant tout le temps au cantabile de l’Adagio, piquant en danse le Tempo di Minuetto, tout un monde qui n’est pas celui de Beethoven y paraît, rappelant à quel point l’esprit viennois forma sa langue. Merveille désarmante de poésie et d’abandon.

Et finir l’album avec le Trio pathétique de Glinka, quelle belle idée ! C’est le plus schumannien des opus du grand Russe, chef-d’œuvre qui alterne brio et lyrisme, que l’on joue si rarement et auquel nos trois amis d’Albion mettent une finesse, des inventions de phrasés, une fantaisie, et quel perlé dolce dans le clavier de Martin Roscoe !

Disque inattendu, captivant.

LE DISQUE DU JOUR

The Princess & the Bear

Richard Strauss (1864-1949)
Duett-Concertino, TrV 293
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Trio en mi bémol majeur pour clarinette, violoncelle et piano, Op. 38
Mikhaïl Glinka (1804-1857)
Trio pathétique en ré mineur

Sarah Watts, clarinette
Laurence Perkins, basson
Martin Roscoe, piano
Royal Scottish National Orchestra
Sian Edwards, direction

Un album du label Hypérion CDA68263
Acheter l’album sur le site du label Hypérion Records, sur le site www.clicmusique.com, ou sur Amazon.fr

Photo à la une : © DR

Evénement au Mariinsky

Un programme impressionnant. Le Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg abrite aujourd’hui ce qui était connu sous le nom d’Opéra du Kirov, Ballet du Kirov et Orchestre du Kirov pendant la période soviétique Continue reading Evénement au Mariinsky

De l’art de bien rééditer, vol. 20 : Igor Markevitch, le legs HMV

On l’oublie trop, Igor Markevitch fut considéré dans ses jeunes années comme un compositeur de premier ordre, adoubé par Bartók, Diaghilev et Stravinski. Erato, reprenant en un coffret de 18 CD ses enregistrements réalisés pour His Master’s Voice n’a pas oublié le compositeur, puisqu’y figurent Continue reading De l’art de bien rééditer, vol. 20 : Igor Markevitch, le legs HMV

Le miracle Fistoulari

A huit ans, il dirigeait la Symphonie “Pathétique” ! Tout était donc tracé, Anatole Fistoulari serait sa vie durant associé au compositeur d’Eugen Onegine. Carrière d’enfant prodige, puis engagé par Chaliapine comme chef de son Grand Opéra Russe, la scène l’accapare et Massine l’y assigne Continue reading Le miracle Fistoulari