Tag Archives: Ma Mère l’Oye

Le magicien de Montfort

Gramophone vient de lui décerner son prix du meilleur disque orchestral de l’année. Ce Daphnis et Chloé selon Les Siècles est le pénultième volume de la saga que François-Xavier Roth et ses musiciens auront consacré aux Ballets Russes, il m’avait échappé. Continue reading Le magicien de Montfort

Miroirs brisés

Sviatoslav Richter ne jouait pas forcément tous les Miroirs (mais il finit un jour par le faire), Tatiana Nikolayeva pas plus, Evgeni Koroliov, dans le très déconcertant disque Ravel qu’il vient de faire paraître, n’en extrait que La Vallée des cloches qui ouvre l’album, et des Oiseaux tristes quasi silencieux. Pourtant Continue reading Miroirs brisés

Ravel=Boston

5 Octobre 2007, concert d’abonnement du Boston Symphony Orchestra, James Levine dirige Daphnis et Chloé, une de ses œuvres fétiches qu’il avait enregistrée pour Deutsche Grammophon avec les Wiener Philharmoniker, leur en faisant apprendre l’intégralité alors qu’ils n’en “connaissaient” que la Deuxième Suite. Disque splendide Continue reading Ravel=Boston