Tag Archives: Ludwig van Beethoven

Kriegzeit

Choix terrible mais apparemment assumé : regrouper les gravures beethovéniennes que Kempff engrangea pour Grammophon – (pas encore Deutsche) – durant la guerre. Beethoven fut au quarantenaire, revenu de ses années de virtuose par nécessité – il l’enregistra avant, il l’enregistrera après – au sens propre comme au sens figuré, une planche de salut Continue reading Kriegzeit

Du tragique

Un récital de Fantaisies qui ne prend pas celle de Schumann pour prétexte, c’est rare, mais cela ne m’étonne guère venant d’une pianiste aussi artiste qu’Anna Tsybuleva.

Mieux, elle lui préfère pour pivot de son premier album la Wanderer-Fantasie de Schubert, et quelle ! Elle ne prête aucune attention à son ut majeur que tous claironnent Continue reading Du tragique

Le chaînon manquant

« Spohr est un mollusque, mais un noble mollusque », raillait Schumann, portrait du compositeur autant que de sa musique. Un autre jugement ? Beethoven trouvait l’harmonie de ses symphonies trop encombrée de chromatismes.

Injustices ! Si Spohr resta jusqu’en ses ultimes opus un classique vivifié par le premier Romantisme, celui de Weber Continue reading Le chaînon manquant