Tag Archives: Ludwig van Beethoven

Sérénité

On a si peu de Beethoven selon Vlado Perlemuter, et même dans les concertos dont il jouait volontiers les trois derniers. Au disque, pour la Guilde, un Empereur avec Christian Vöchting, le poulain d’Ernest Ansermet disparu si tôt Continue reading Sérénité

Testament

De son temps Capitol, William Steinberg, déjà avec Pittsburgh, avait gravé des symphonies de Beethoven, un mystère demeurant : certaines n’étaient pas en stéréophonie sans qu’on ne sache jamais si les bandes existaient dans ce standard pour toutes Continue reading Testament

Saga Rosbaud

Mine de rien, l’édition monographique que la SWR consacre à son chef historique, Hans Rosbaud, en est à son onzième volume, sans que l’on ait abordé le noyau dur de son travail avec l’Orchestre de la Südwestfunk : la musique du XXe siècle.

Je gage que faire se succéder Beethoven puis Mahler n’est pas un choix anodin Continue reading Saga Rosbaud

Furioso

C’est l’intégrale toujours mise à part, peut-être à cause de ses deux orchestres si contrastés, de la monophonie, certains iront même, pervers comme ils l’osent, lui préférer le cycle de la Radio Suisse ItalienneScherchen, conscient qu’il devait tout tenter face à l’impossible, aura incendié une formation qui veut le suivre mais ne le peut pas toujours. Continue reading Furioso

Bartók et pas seulement

Bartók évidemment, la grande anthologie des œuvres pour piano où pas un opus d’importance ne manque, reste ce phare, qui ancra dans les discothèques des mélomanes des années cinquante le nom d’Andor Földes, au point d’éclipser le reste de son héritage discographique. Continue reading Bartók et pas seulement