Tag Archives: Leoš Janáček

La Moravie avant la tempête

Ironie de l’Histoire : longtemps, Leoš Janáček chercha son alter-ego parmi ses élèves, un jeune homme auquel il put confier la somme de musiques populaires qu’il avait amassée, dont il avait tiré sa langue musicale si singulière Continue reading La Moravie avant la tempête

Le journal disparu

Blachut, Zidek, Zitek, ce trio de grands ténors tchèques aura gravé les trois versions absolues du Journal d’un disparu, ce polyglotte de Nicolaï Gedda les rejoignant tardivement également pour Supraphon.

Mais comment avais-je pu oublier la gravure de Vilém Přibyl Continue reading Le journal disparu

Tombeau de Jiří

L’hommage a été brossé rapidement : tirer de la bonne centaine d’enregistrements consentis à Panton et à Supraphon seulement un coffret de 8 CD semble un peu court. Il l’est mais comporte son lot de surprises.

Quel plaisir de retrouver le doublé Janáček (Sinfonietta villageoise et Taras Bulba très conte noir) que Jiří Bělohlávek, alors à l’orée de sa trentaine, gravait à Brno pour Panton, cette verdeur, cette alacrité, ces rythmes si impérieux, mais aussi la Verklärte Nacht ourlée, soie et rêve, le Nouvel Orchestre de Chambre de Prague auquel s’ajoutait l’Etude de Pavel Haas, disque majeur devenu rare. Continue reading Tombeau de Jiří