Tag Archives: His Master’s Voice

Le Vaisseau béni

1967, Klemperer revient à Bayreuth où il n’avait plus paru depuis quarante ans, mais pas dans la fosse, dans la salle, spectateur d’honneur qui admire inconditionnellement le jeune Pierre Boulez dirigeant Parsifal. Il assistera également à Lohengrin et TannhäuserAnja Silja, rayonnante Elisabeth Continue reading Le Vaisseau béni

Les Muses

Furtwängler aimait le timbre chaleureux de son violon, la distinction de ses phrasés, l’élévation naturelle de son jeu, Edwin Fischer, pour deux Sonates de Brahms inoubliables, avait accordé son piano tonnant à la lyrique effusive de celle qui fut Continue reading Les Muses