Tag Archives: Herbert von Karajan

Philharmoniker

Finalement, Herbert von Karajan eut gain de cause. Après des saisons passées à redorer le blason des Wiener Symphoniker, il fut décrété en 1955 chef à vie de ses chers Philharmoniker, l’autre phalange de la ville avec laquelle il avait gravé ses premiers 78 tours, puis Salzbourg tomba inévitablement dans son escarcelle l’année suivante. Continue reading Philharmoniker

Le Beau Chant

Toutes les intégrales d’opéras gravées autour de Pavarotti ? L’histoire est un peu différente. Le jeune homme timide que Joan Sutherland emmena en tournée en 1965 et auquel elle inventa un premier répertoire, celui des héros romantiques, tragiques ou légers, peints par Bellini et Donizetti, rentrera chez Decca en quelque sorte comme son primo uomini : voix longue, souple, timbre doré, style unique. Continue reading Le Beau Chant

Paradis Krips

Le plus viennois des Viennois ! Juif, Krips ne quitta pas l’appartement familial du Ring, réfugié derrière son piano, accompagnant les Konetzni et même enregistrant avec elles des lieder, manière de préférer un certain exil intérieur à la diaspora Continue reading Paradis Krips

Requiem littéraire

Karajan aura fait sien le Requiem de Verdi, un chef d’obédience germanique dans ce répertoire aura surpris en bien, mais on oublie trop vite qu’il l’aura appris durant ses années scaligères Continue reading Requiem littéraire