Tag Archives: Bedrich Smetana

Tombeau de Jiří

L’hommage a été brossé rapidement : tirer de la bonne centaine d’enregistrements consentis à Panton et à Supraphon seulement un coffret de 8 CD semble un peu court. Il l’est mais comporte son lot de surprises.

Quel plaisir de retrouver le doublé Janáček (Sinfonietta villageoise et Taras Bulba très conte noir) que Jiří Bělohlávek, alors à l’orée de sa trentaine, gravait à Brno pour Panton, cette verdeur, cette alacrité, ces rythmes si impérieux, mais aussi la Verklärte Nacht ourlée, soie et rêve, le Nouvel Orchestre de Chambre de Prague auquel s’ajoutait l’Etude de Pavel Haas, disque majeur devenu rare. Continue reading Tombeau de Jiří

Furiant

Ce sont les gemmes oubliées du piano romantique, d’ailleurs toute l’œuvre de clavier de Bedřich Smetana, qui en qualité et en volume, n’est pas si loin de celle de Schumann, reste peu courue en dehors de Tchéquie, et guère défendue par des pianistes qui ne sont pas nés ou n’ont pas été formés au bord de la Moldau. Voici l’occasion de saluer d’un grand coup de chapeau le plein album que consacre aujourd’hui Garrick Ohlsson aux deux cahiers des Danses tchèques. Continue reading Furiant

Au secret

Les deux opus de Janáček sont devenus au fil de l’enregistrement digital un point de passage obligé pour tous les quatuors : la complexité du discours, la profusion des arrière-plans, l’étrangeté même de l’écriture, tout les inscrit au sommet des quatuors du XXe siècle et leur rayonnement s’est étendu bien au-delà de la tradition des formations tchèques. Continue reading Au secret