Tag Archives: Andrei Korobeinikov

Tropisme Russe

Johannes Moser, dont quelques disques ont déjà célébré la lyrique discrète, serait-il parvenu à libérer son art ? Porté par le Steinway orchestre d’Andrei Korobeinikov qui réalise ici la plus éloquente partie de piano de la Sonate de Rachmaninov jamais enregistrée depuis celle qu’Elisabeth Leonskaja offrait à Heinrich Schiff, son archet se déploie enfin, chantant sans retenue, avec quelque chose de déchirant même dans les batteries du Scherzando. Continue reading Tropisme Russe