Suonare

Je connaissais déjà ce Concerto en mi mineur de ChopinDino Ciani semble jouer L’Empereur de Beethoven, Jean-Jacques Chantreuil me l’avait fait écouter à l’INA voici des lustres, la bande s’envola en chandelle, je croyais tout détruit, heureusement ce n’était qu’une copie. Et le revoilà après toute ces années, toujours aussi impérieux, ardent, tenu, avec ce plein son de clavier où les harmoniques s’épanouissent, où le chant se gaine dans des phrasés altiers. Oui, l’orchestre plutôt bien dirigé par Aldo Ceccato connaît des « paings », et dans l’Andante, le cor produit une note qui restera à jamais non identifiée, ce qui ne trouble pas le moins du monde Ciani qui continue de chanter, de phraser surtout : ces notes sont des mots.

C’est la révélation de ce coffret de trois disques qui assemblent des captations de concert au son variable, mais toujours restituées au mieux. Une Troisième Sonate de Chopin, élégante et pourtant fiévreuse se démarque du modèle laissé par Dinu Lipatti ; tout un concert Beethoven à Vérone le 14 novembre 1973 qui s’ouvre avec La Tempête, sa favorite qui lui servait à entrer dans ce temple qu’il aura malgré tout eu le temps d’arpenter intégralement, et quelle Tempête, où une harpe éolienne produit les suspensions de silence comme seul le jeune Kempff les avait suscitées avant lui, et où dans le Finale, la modulation se fait dans un sfumato de clavier irréel, un presque plus rien de son.

Car le génie de Dino Ciani fut dans l’art de faire sonner le clavier comme l’expose avec une maestria “clouante” En plein air de Bartók, mais aussi de conduire le discours dans le son même, alors que son ami Maurizio Pollini proférait le discours sans le souci du son. C’est probablement pour cela qu’Alfred Cortot aima tant Dino Ciani, retrouvant dans son jeu cette capacité à incarner dans le son la vision, de peindre et de dessiner au clavier.

Refermant cet album miraculeux, deux certitudes m’apparaissent : que s’il avait survécu, il aurait été loin devant Pollini le grand pianiste italien de sa génération, et qu’il est grand temps que son éditeur officiel, Deutsche Grammophon, lui consacre une édition présentant l’intégralité de ses enregistrements au studio comme au concert. La postérité de l’héritage sonore qu’il aura eu le temps de nous laisser avant sa mort le 28 mars 1974, dans sa trente deuxième année, l’exige.

LE DISQUE DU JOUR

cover-doremi-ciani-edition-2Dino Ciani
Vol. 2

Frédéric Chopin (1810-1849)
Concerto pour piano No. 1
en mi mineur, Op. 11

Enregistrement : Paris, Salle Pleyel,
26 novembre 1971

Frédéric Chopin (1810-1849)
Nocturne en ut dièse mineur, Op. 27 No. 1 (Larghetto)
Sonate pour piano No. 3 en si mineur, Op. 58*
Piotr Ilyitch Tchaikovski (1840-1893)
6 Pièces, Op.19 (extrait : 4. Nocturne en ut dièse mineur)
Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)
Lieder ohne Worte, Op. 67 (extrait : 4. Presto)
Enregistrement : 1965, *1973

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
6 Bagatelles, Op. 126
Béla Bartók (1881-1945)
Szabadban (En plein air), Sz. 81
Enregistrement : Florence, 14 février 1970

Franz Liszt (1811-1886)
Variations on Weinen, Klagen, Sorgen, Zagen, S. 180
Enregistrement : Budapest, Octobre 1961 (Concours Liszt/Bartók)

Robert Schumann (1810-1856)
Waldszenen, Op. 82 (extrait : 7. Vogel als Prophet)
Fantasiestücke, Op.12 (extrait : 3. Warum?, en ré bémol majeur)
Franz Schubert (1797-1828)
4 Impromptus, D. 899, Op. 90 (extraits : Nos. 2 & 3)
Franz Liszt (1811-1886)
Liebesträume, S. 541 (extrait : No. 3, “Oh Lieb, so lang du lieben kannst in A♭ major”
Études d’exécution transcendante, S. 139 (extrait : XII. Chasse-neige)
Grandes études de Paganini, S. 141 (extrait : III. La Campanella)
Enregistrement : 1965

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate pour piano No. 17 en ré mineur, Op. 31 No. 2 “La Tempête”
Sonate pour piano No. 31 en la bémol majeur, Op. 110
Sonate pour piano No. 4 en mi bémol majeur, Op. 7
Sonate pour piano No. 10 en sol majeur, Op. 14 No. 2 (extrait : III. Scherzo)
Enregistrement : Vérone, 14 novembre 1973

Dino Ciani, piano
Orchestre Philharmonique de l’O.R.T.F
Aldo Ceccato, direction

Un coffret de 3 CD du label Doremi DHR 8044-6
Acheter l’album sur le site www.uvmdistribution.com, ou sur Amazon.fr

Photo à la une : © DR