Tag Archives: Supraphon

Ariane retrouvée

Bohuslav Martinů était atteint d’un tropisme grec durant cette année 1958. Parvenu au milieu de la rédaction de sa Passion grecque, il s’interrompit pour mettre en musique la jolie pièce de Georges Neveux qui lui avait déjà offert le merveilleux livret de Juliette ou la Clé des songes. Continue reading Ariane retrouvée

Le journal disparu

Blachut, Zidek, Zitek, ce trio de grands ténors tchèques aura gravé les trois versions absolues du Journal d’un disparu, ce polyglotte de Nicolaï Gedda les rejoignant tardivement également pour Supraphon.

Mais comment avais-je pu oublier la gravure de Vilém Přibyl Continue reading Le journal disparu