Tag Archives: Mathias Vidal

Noces de sang

L’Hypermnestre de Charles-Hubert Gervais est un cas d’école. Ouvrage phare de l’Académie Royale de Musique, repris après sa création en 1716 jusqu’en 1766, cette Tragédie Lyrique emblématique du second souffle du genre après Lully aura résisté à la Révolution Rameau, à la floraison de la Pastorale Héroïque et à l’essor de l’Opéra-Ballet, conservant les canons d’un style en enrichissant sa grammaire d’italianismes savamment intégrés. Continue reading Noces de sang

Bien joué !

Une nouvelle Heure espagnole, mazette, c’est qu’il en pleut presque autant que d’Enfant ces derniers temps. Voici donc après les excellents Slatkin et Denève ou encore Bruno Maderna sorti des limbes de la BBC, et leurs équipes affûtées, l’écho d’un concert munichois.

Sur le papier Continue reading Bien joué !

La courtisane amoureuse

La veine légère – même faussement légère comme ici – chez Saint-Saëns est toujours délicieuse, et cette Proserpine sur le seul papier à musique me charmait déjà. La jolie comédie italienne avec fin tragique que Saint-Saëns brossa sur la tragédie romanesque d’Auguste Vacquerie partit littéralement en fumée ; décor, costume, matériel de musique flambèrent dans l’incendie de l’Opéra-Comique. Continue reading La courtisane amoureuse

Lully en deux époques

1770, à l’occasion des noces du Dauphin et de Marie-Antoinette, Louis XV inaugure l’opéra qu’il voulait à Versailles. On habille d’habits neufs le Persée de Lully, Dauvergne, François Rebel, Bernard de Bury refont Continue reading Lully en deux époques

Rameries – Premier épisode

Rameau et Cahusac avaient entrepris un Ballet Héroïque en trois entrées, Les Dieux d’Egypte, qu’ils s’apprêtaient à confier à l’Académie royale de musique, lorsque les Menus Plaisirs retinrent l’ouvrage pour le présenter à l’occasion des festivités célébrant les noces du Dauphin avec Marie-Joseph de Saxe. Continue reading Rameries – Premier épisode