Tag Archives: Karol Szymanowski

Correspondances

La belle idée, et qui ne s’est guère courue au disque ; mettre en regard Debussy et Szymanowski avec le prétexte des Masques de chacun. Ceux de Debussy viennent de Fragonard, de Watteau mais aussi d’un certaine Italie, ils ont un ton de fêtes galantes, des ivresses de carnaval ; ceux de Szymanowski sont des portrait voluptueux ou cruels où le compositeur d’Harnasie raffine son écriture de clavier jusqu’à la rendre impossible : on y trouve certaines des choses les plus difficiles à jouer mais aussi à comprendre du répertoire pianistique du XXe siècle, Sviatoslav Richter en était fasciné, y voyait des correspondances avec le Ravel des Miroirs et de Gaspard de la nuit.

Cathy Krier les joue à la pointe sèche éclairant les rythmes complexes, les harmonies astringentes, mais elle parvient aussi à faire paraître des personnages : on voit Shéhérazade (un peu Lorelei quand même, on perçoit en effet le parallèle possible entre Tantris et Alborada (ils sont strictement contemporains), et la Sérénade de Don Juan est emmenée avec aplomb. Quelle pianiste que cette jeune femme qui n’a peur de rien et compose toujours ses disques avec une telle acuité.

Même si j’aurais bien suivi Richter dans son idée de confronter le Polonais avec le Basque, je me laisse emporter par les deux Livres d’Images tels qu’elle les anime, clavier léger ou tout se reflète, éminemment debussyste même dans ces transparences qui font tout entendre sans que le mystère ne se dissolve. Et pour Masques, c’est l’ivresse pure et avec un chic !

Osera-t-elle le face-à-face des Miroirs et des Métopes ?

LE DISQUE DU JOUR

Claude Debussy (1862-1918)
Images, Livre I, L. 110
Images, Livre II, L. 111
Masques, L. 105
Karol Szymanowski
(1882-1937)
Masques, Op. 34

Cathy Krier, piano

Un album du label Cavi-Music LC15080
Acheter l’album sur le site www.clicmusique.com ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : © DR

Poèmes de la Nuit Mystique

En ouvrant son album Szymanowski avec les deux icônes dorées des Litanies à la Vierge Marie, Jacek Kaspszyk donne le ton recueilli du grand nocturne qu’est ce disque magnifique, le plus beau consacré à Szymanowski depuis l’album miraculeux Continue reading Poèmes de la Nuit Mystique

L’âme de la Pologne

Juliusz Zarębski atteignit une certaine postérité par un chef-d’œuvre absolu, le vaste Quintette pour piano et cordes qu’il acheva en 1885. Il eut tout juste le temps de le créer à Bruxelles avant que la mort ne l’emporte dans sa trente-deuxième année, trois ans de moins de vie terrestre qu’il n’en fut donnée à Mozart Continue reading L’âme de la Pologne

Le chef-d’œuvre incompris

9 juin 1932 : Karol Szymanowski met un point final à sa Quatrième Symphonie. Une symphonie, vraiment ? Même en l’intitulant Symphonie concertante, et malgré ses trois mouvements, c’est un poème de sons, où le piano est à égalité avec l’orchestre Continue reading Le chef-d’œuvre incompris