Tag Archives: James Ehnes

Une idée de la perfection

Cet album aimé réunit les œuvres d’un tout jeune homme – Mozart aura écrit tout ses concertos pour violon avant ses vingt ans – sous l’archet d’un violoniste qui n’avait pas encore atteint la trentaine. En 2005, dans l’acoustique naturelle parfaite du George Weston Recital Hall de Toronto, avec un orchestre léger mais sonore, James Ehnes enregistrait ce double album qui me revient aujourd’hui : il y présentait ses propres cadences, exemples de style et d’invention réunis. Continue reading Une idée de la perfection