Tag Archives: Gundula Janowitz

La voix de Schubert

Lancée dans une édition complète des Lieder de Schubert où, face à l’ogre Fischer-Dieskau, Deutsche Grammophon lui laissait le peu que l’auteur du Roi des aulnes n’aura pas écrit pour lui-même ou pour ses amis, Gundula Janowitz osait à Salzbourg le récital le moins public possible et même pour les mélomanes du festival rompus aux Liederabend les plus exigeants. Continue reading La voix de Schubert

Voyage marial

Une pleine année d’écriture, de repentirs, d’exaltations, voilà ce que coûta Das Marienleben à Paul Hindemith dont la plume si aisée noircissait habituellement le papier à musique à la vitesse d’un bolide. Le cycle de Rilke, sa poésie en quelque sorte dénudée, trouvèrent une vêture naturelle dans l’écriture décantée, une certaine mise à distance des épisodes dramatiques (qui s’entend dès la Pietà primordiale) – fruit de son évolution stylistique vers la Nouvelle Objectivité qui allait marquer toute ses œuvres des années vingt et trente. Continue reading Voyage marial

Leonore ou Fidelio ?

Fidelio est l’unique opéra de Beethoven. Mais il lui a demandé autant de travail que trois. Publié et joué à Vienne en 1805 sous le titre Leonore ou le Triomphe de l’amour conjugal, et à cette époque singspiel classique dans la continuité de la fin du XVIIIe siècle Continue reading Leonore ou Fidelio ?

Pour l’amour de Siv

Août 1974, Dresde, Lukaskirche, Heinrich Hollreiser enregistre la première intégrale discographique du Rienzi de Wagner. Le héros de l’entreprise ne fut pas celui qu’on croyait, René Kollo se tirant certes de l’exténuant rôle-titre aussi bien qu’il put Continue reading Pour l’amour de Siv