Tag Archives: Franz Schubert

Seul

Tant de Winterreise, et au fond, un m’aura suffit longtemps, celui, tardif, de Hans Hotter et Erik Werba. Il y avait là un son comme revenu de tout. Le revoici enfin, non que Peter Mattei soit comme Hotter ce Wotan, mais par le timbre, par le poids dans le mot qu’allège la ligne tenue, élancée, par le récit, une proximité paraît. Continue reading Seul

Plein air

Quel duo ! Jörg Demus, de son splendide Conrad Graf, entraine l’archet rapsode de Thomas Albertus Irnberger en pleine campagne. Jamais les œuvres pour violon et piano de Schubert si merveilleusement illustrées par Johanna Martzy ou Szymon Goldberg, n’auront paru aussi libres, aussi heureuses, aussi solaires surtout. Continue reading Plein air