Tag Archives: Andrew Manze

Les Hébrides en clair

Andrew Manze me surprend toujours. Violoniste formidable qui inventa autant que Ton Koopman ou Trevor Pinnock leurs formations respectives, il rêva longtemps d’être chef d’orchestre, il l’est devenu et ses dernières années Continue reading Les Hébrides en clair

Le violoncelle qui parle

Depuis son debut recording en 2004 pour la série Classics for Pleasure avec les Sonates de Brahms et l’Arpeggione de Schubert accompagnées par Charles Owen, je guette chaque nouveau disque de Natalie Clein. Cet archet si éloquent, à l’aigu pénétrant, aux phrasés si singuliers, me rappelle celui de Continue reading Le violoncelle qui parle