Dernières notes

Août de l’an passé, Barnabás Kelemen et Zoltán Kocsis enregistrent tout un album consacré aux pièces de charme ou de virtuosité que Fritz Kreisler écrivit à son propre usage. Ils les jouent avec des emportements et une présence de son, d’accents, de couleurs qui s’éloignent considérablement, en esprit, des vignettes ciselées par le violoniste autrichien.

Écoutez seulement le Tambourin chinois, qui ouvre le disque : cette alacrité, cette verve, ce plein jeu d’archet et ce clavier qui piaffe prennent à la lettre la partition de Kreisler et s’abstiennent d’en copier le ton délicieusement illustratif qu’y mettait le compositeur l’interprétant.

C’est tant mieux, d’un coup ces piécettes prennent une vie si dense, si insolente, respirent le grand air, ce ne sont plus du tout des bis de concert mais bel et bien un herbier magique d’une fantaisie parfois désopilante, comme l’Allegretto dans le style de Boccherini, où, l’invention capricieuse réunit en un seul geste violoniste et pianiste.

Merveille de l’album, le duo imparable de Liebesleid et Liebesfreud où soudain une délicate nostalgie s’égrène du piano de Zoltán Kocsis alors que le violon de Barnabás Kelemen musarde, avant qu’ensemble ils ne dansent en marquant des talons.

Tout ici surprendra, interrogera, séduira, irritera, c’est tant mieux car c’est voulu, et réalisé avec une sorte de désinvolture qui montre cette virtuosité sans fard partagée par les deux amis. Moins de trois mois à vivre : le 6 novembre, Zoltán Kocsis cédait à la longue maladie qui l’accompagnait. Voici ses dernières notes au disque, si vives, si étincelantes, défiant la mort.

LE DISQUE DU JOUR

Hommage à Fritz Kreisler
Fritz Kreisler (1875-1962)
Tambourin chinois, Op. 3
Chanson Louis XIII et Pavane (dans le style de Louis Couperin)
Allegretto (dans le style de Luigi Boccherini)
Liebesleid
Liebesfreud
Schön Rosmarin
Syncopation
Rondino sur un thème de Beethoven
Marche miniature viennoise
La Gitana (Chanson gitane arabe-espagnole du XVIIIe siècle)
Gypsy Caprice
Toy Soldier’s March
Recitativo und Scherzo-Caprice, Op. 6
Caprice viennois, Op. 2
Prélude et Allegro (dans le style de Gaetano Pugnani)
Richard Heuberger (1850-1914)
Midnight Bells, extrait de “Der Opernball” (arrangement : Fritz Kreisler)
Antonin Dvořák (1841-1904)
Danse slave No. 2 (arrangement: Fritz Kreisler)
Indian Lament (arrangement de la Sonatine pour violon et piano, Op. 100)
Humoreske, Op. 101 No. 7 (arrangement: Fritz Kreisler)
Ernő Balogh (1897-1989)
Dirge of the North (arrangement : Fritz Kreisler)
Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Andante cantabile, Op. 11, extrait du Quatuor à cordes No. 1, Op. 11 (arrangement : Fritz Kreisler)

Barnabás Kelemen, violon
Zoltán Kocsis, piano

Un album du label Budapest Music Center BMC CD250
Acheter l’album sur le site du label Budapest Music Center, sur le site www.uvmdistribution.com, ou sur Amazon.fr

Photo à la une : Barnabás Kelemen et Zoltán Kocsis photographiés durant la séance d’enregistrement – Photo : © DR