A la découverte de l’opéra “Juha”, de Merikanto

Attention, chef-d’œuvre ! Le second opéra d’Aarre Merikanto, composé entre 1920 et 1922 sur un livret d’Aino Ackté sur la célèbre (en Finlande) nouvelle de Juhani Aho (1911), est certainement l’un des ouvrages lyriques les plus remarquables des années 1920. D’une grande fluidité dramatique, la musique de Merikanto allie concision dramatique et caractérisation très fine des personnages, sans oublier la simple beauté de l’orchestration, toujours au service de la tragique noirceur du drame.

Jukka-Pekka Saraste s’est fait le champion actuel de cette œuvre. Il en avait enregistré pour Ondine une belle version, avec des chanteurs magnifiques, tous flamboyants (Jorma Hynninen, Raimio Sirkiä, Eeva-Liisa Saarinen).

Mais ce n’est qu’en 2002, au célèbre Festival d’Opéra de Savonlinna (un endroit assez magique), qu’il atteignit, me semble-t-il, réellement la réussite de l’ancienne version d’Ulf Söderblöm (Finlandia), comme en témoigne le magnifique interlude entre les scènes 1 & 2 du Troisième Acte.

La France programmera-t-il un jour cet ouvrage, qui n’a rien à envier aux chefs-d’œuvre de Leos Janacek?

Voici quelques extraits de la désormais célèbre représentation de Savonlinna en 2002 – écoutez ce magnifique Interlude !