Deux nuances du Sombre

Ombre et lumière vraiment ? Vincent Larderet nous plonge dans l’abîme de Liszt. Sa version d’Après une lecture du Dante, impérieuse, hautaine, d’une présence pianistique ardente trouvera des échos amers dans les deux autres grandes partitions qui jalonnent ce double album saisissant : le grand récit épique de la Deuxième Ballade, mené avec un sens dramatique bluffant, et le cortège terrible de Funérailles où le clavier rage.

Et la lumière ? Il faut la saisir lorsque Béatrice apparait dans la Sonate “Dante”, vision qui s’emperle d’un commentaire soupesé mesure à mesure par un pianiste qui sait retenir le temps.

L’envers de ce double album est plus sombre encore. Les gris colorés de Nuages gris, d’En rêve seront le plus lumineux des petites pièces assemblées après les déclamations amères de La notte, où le piano semble dire le poème de Michel-Ange. Quelle partition géniale, dont Liszt proposera une version orchestrale : le jeu intense de Vincent Larderet semble saisir au clavier la puissance de celle-ci. Et comme il phrase en le morcelant le petit thème tzigane, venu d’un ailleurs.

Murmurés, les cauchemars de Schlaflos!, d’Unstern sont fascinants (Vincent Larderet s’y souvient-il de ce qu’y faisait Sviatoslav Richter ?), les Gondoles – la seconde « lugubre », et celle de Wagner dont le catafalque rejoint Venise par le bassin de Saint-Marc, sinistres – s’incarnent en des tableaux sonores où les notes peignent un mystérieux ressac. Le grand crescendo d’accords processionnels de R.W. – Venezia n’a jamais été aussi hiératique, implacable, terrible trompette d’Apocalypse.

Remarquable voyage au plus sombre de Liszt, écoutez seulement.

LE DISQUE DU JOUR

Between Light & Darkness

Franz Liszt (1811-1886)
Après une lecture de Dante (No. 7, extrait des « Années de pèlerinage II, S. 161 »)
La notte, S. 112/2
Schlaflos! Frage und Antwort, S. 203
La lugubre gondola, S. 200 (2nde version)
Trübe Wolken, S. 199
Ballade No. 2 en si mineur, S. 171
R.W. – Venezia, S. 201
Funérailles (No. 7, extrait des « Harmonies poétiques et religieuses, S. 173 »)
Unstern, S. 208
En rêve, S. 207

Vincent Larderet, piano

Un album de 2 CD du label Piano Classics PCL10201
Acheter l’album sur le site du label Piano Classics, sur le site www.clicmusique.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le pianiste Vincent Larderet – Photo : © Karis Kennedy