Bartók et pas seulement

Bartók évidemment, la grande anthologie des œuvres pour piano où pas un opus d’importance ne manque, reste ce phare, qui ancra dans les discothèques des mélomanes des années cinquante le nom d’Andor Földes, au point d’éclipser le reste de son héritage discographique.

Pourtant Deutsche Grammophon en fit, face à Wilhelm Kempff, son autre pianiste Beethoven, Andor Földes y imposant une sonorité autre, précise, cernée, portée par cet esprit d’analyse qui lui permettait de saisir les arcanes du style, mais surtout d’exposer dans une lumière aveuglante les structures des œuvres. En cela, il fut un Moderne, et par le clavier droit, alerte, plein, le frère spirituel de son compatriote Géza Anda.

Derrière ce piano virtuose et un rien drastique se cache un certain classicisme qui en renforce paradoxalement le ton moderniste : Andor Földes n’a jamais rien à cacher, il déleste Schumann ou Liszt des pamoisons et des folies du Romantisme, à ce titre ses Papillons, sa Méphisto-Valse pourraient être les mètres-étalons de son art. Sa technique transcendante et sans esbroufe ravive singulièrement le Deuxième de Rachmaninov, fait le Premier de Prokofiev (accompagné par Martinon) absolument objectif, sommet d’un disque Decca consacré à l’auteur de Pierre et le Loup enregistré à la Salle Pleyel en octobre 1950 : écouté ses Contes de la vieille grand-mère, ses Pièces, Op. 32, vous regretterez que l’on n’ait pas de lui les Visions fugitives.

Cette belle boîte artistement ouvragée reprend tout ce que Andor Földes grava pour Deutsche Grammophon, Decca, Mercury, et révèle quelques perles oubliées : les Slåtter(“Danses paysannes norvégiennes”, Op. 72) de Grieg où avec une once de génie, il souligne un lien de parenté inédit avec l’univers sonore de Bartók par le biais des idiomes populaires qui sont intemporels, mais aussi tout un album Schumann impérissable.

Alors vous piocherez dans les cahiers de Variations de Brahms, dans les Sonates de Beethoven – commencez par la 28e -, vous irez faire un tour chez les Modernes pour entendre une des plus intenses Sonates de Copland.

Ensemble parfait, parfaitement édité, auquel ne manque qu’un compositeur majeur du cosmos Andor Földes : Schubert, qu’il enregistra pour EMI. Warner nous fera-t-il enfin la petite boîte regroupant ses gravures pour l’étiquette rouge ?

LE DISQUE DU JOUR

Andor Földes
The Complete Deutsche Grammophon Recordings

Sergei Prokofiev (1891-1953)
Concerto pour piano et orchestre No. 1 en ré bemol majeur, Op. 10
Orchestre des Concerts LamoureuxJean Martinon, direction
Contes d’une vieille grand-mère, Op. 31
4 Pièces, Op. 32

Robert Schumann (1810-1856)
Impromptus, Op. 5
Variations Abegg, Op. 1
Papillons, Op. 2
Toccata en ut majeur, Op. 7
Carnaval, Op. 9
Fantaisie en ut majeur , Op. 17
Edvard Grieg (1843-1907)
Slåtter (17 Danses norvégiennes paysannes), Op. 72

Béla Bartók (1881-1945)
Pour les enfants – Vol. 1 (17 extraits : Nos. 1-4, 13-15, 18, 21, 22, 25, 26, 28, 30-32, 40)
Pour les enfants – Vol. 2 (17 extraits : Nos. 1-3, 8, 13, 18, 26, 28, 34, 36-37)
Sonatine, Sz. 55
Mikrokosmos, Sz. 107 (extraits : Cahier IV, Nos. 97, 100, 102, 108, 113 & 115 ; Cahier V, Nos. 122, 125, 126, 128, 130, 137, 139 ; Cahier VI, Nos. 140-143, 146, 148-153)
2 Élégies, Sz. 41 (Op. 8b)
Danses populaires roumaines, Sz. 56
Fantaisie No. 2, Sz. 22/3
7 Esquisses, Sz. 44
Improvisations sur des chants paysans hongrois, Sz. 74
15 Chants paysans hongrois, Sz. 71
Sonate pour piano, Sz. 80 (2 versions)
Rondos sur des airs populaires slovaques, Sz. 84
Chants de Noël roumains, Sz. 57
Suite pour piano, Op. 14
En plein air, Sz. 81
9 petites pieces, Sz. 82
10 Pièces faciles, Sz. 39
3 Burlesques, Sz. 47
Allegro barbaro, Sz. 49
Concerto pour piano et orchestra No. 2, Sz. 95, BB 101
Orchestre des Concerts LamoureuxEugène Bigot, direction

Zoltán Kodály (1882-1967)
Háry János – Suite (3 extraits, arr. Földes)
Danses enfantines (Nos. 1-5, 7-12)
Danses de Marosszèk (version pour piano)
7 Pièces, Op. 11 (5 extraits : Nos. 1-3, 5, 6)

Samuel Barber (1910-1981)
Excursions, Op. 20
Aaron Copland (1900-1990)
Sonate pour piano
Igor Stravinski (1882-1971)
Sonate pour piano
Circus Polka pour un jeune éléphant
Virgil Thomson (1896-1989)
Ragtime Bass
Isaac Albéniz (1860-1909)
Tango, Op. 165 No. 2

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Concerto pour 2 pianos en mi bémol majeur, K. 365
Concerto pour piano No. 17 en sol majeur, K. 453
Carl Seemann, piano I – Berliner PhilharmonikerFritz Lehmann, direction
Concerto pour piano No. 15 en si bémol majeur, K. 450
Concerto pour piano No. 25 en ut majeur, K. 503
Berliner PhilharmonikerLeopold Ludwig, direction
Concerto pour piano No. 21 en ut majeur, K. 467
Berliner PhilharmonikerPaul Schmitz, direction

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Fantasia pour piano, chœur et orchestra en ut mineur, Op. 80
RIAS KammerchorBerliner MotettenchorBerliner PhilharmonikerFritz Lehmann, direction
Concerto pour piano et orchestre No. 1 en ut majeur, Op. 15*
Concerto pour piano et orchestre No. 5 en mi bémol majeur, Op. 73 “Empereur”
*Bamberger SymphonikerBerliner PhilharmonikerFerdinand Leitner, direction

Sonate pour piano No. 8 en ut mineur, Op. 13, « Pathétique »
Sonate pour piano No. 15 en ré majeur, Op. 28, « Pastorale »
Sonate pour piano No. 17 en ré mineur, Op. 31 No. 2, « Tempête »
Sonate pour piano No. 21 en ut majeur, Op. 53, « Waldstein »
Sonate pour piano No. 23 en fa mineur, Op. 57, « Appassionata »
Sonate pour piano No. 26 en mi bémol majeur, Op. 81a, « Les adieux »
Sonate pour piano No. 28 en la bémol majeur, Op. 101
Sonate pour piano No. 30 en mi majeur, Op. 109
Sonate pour piano No. 4 en mi bémol majeur, Op. 7
Sonate pour piano No. 9 en mi majeur, Op. 14 No. 1
Sonate pour piano No. 19 en sol mineur, Op. 49 No. 1
Sonate pour piano No. 31 en la bémol majeur, Op. 110
Sonate pour piano No. 24 en fa dièse majeur, Op. 78
Sonate pour piano No. 25 en sol majeur, Op. 79
Sonate pour piano No. 6 en fa majeur, Op. 10 No. 2
Bagatelle en la mineur, WoO 59, « Für Elise »
6 Bagatelles, Op. 126
Écossaise en mi bémol majeur, WoO 86
Andante favori en fa majeur, WoO 57
32 Variations en ut mineur sur un thème original, WoO 80
2 Rondos, Op. 51

Johannes Brahms (1833-1897)
Variations sur un thème original, Op. 21 No. 1
Variations sur un thème de Robert Schumann, Op. 9
Variations sur un thème de Paganini, Op. 35
16 Valses, Op. 39 (4 extraits : Nos. 1-3, 15)

Franz Liszt (1811-1886)
Sonate en si mineur, S. 178
Sonetto 123 del Petrarca (No. 6, extrait des « Années de pèlerinage II, « Italie », S. 161 »)
Au lac de Wallenstadt (No. 2, extrait des « Années de pèlerinage I, « Suisse », S. 160 »)
Soirées de Vienne, S. 427 (2 extraits : Nos. 4 et 7)
Valses oubliée, S. 215 No. 1
Mephisto-Valse No. 1, S. 514

Concerto pour piano et orchestre No. 1 en mi bémol majeur, S. 124
Concerto pour piano et orchestre No. 2 en la majeur, S. 125
Sergei Rachmaninov (1873-1943)
Concerto pour piano et orchestre No. 2 en ut mineur, Op. 18
Berliner PhilharmonikerLeopold Ludwig, direction

Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Fantaisie chromatique et Fugue en ré mineur, BWV 903
Manuel de Falla (1876-1946)
Danse rituelle du feu (extrait d’ « El Amor brujo »
Francis Poulenc (1899-1963)
Nocturne No. 4 en ut mineur
Claude Debussy (1862-1918)
La fille aux cheveux de lin (No. 8, extrait des « Préludes, Livre I, L. 125 »)
Frédéric Chopin (1810-1849)
Mazurka en mi mineur, Op. 41 No. 2
Nocturne No. 13 en ut mineur, Op. 48 No. 1

Andor Földes, piano

Un coffret de 19 CD du label Decca 4841246 (Collection Eloquence Australia)
Acheter l’album sur le site de la collection Eloquence, sur le site www.ledisquaire.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le pianiste hongrois Andor Földes – Photo : © DR