Casals ?

Le premier, Pau Casals sut que les Sonates pour violoncelle de Beethoven étaient un tout, et, pour le discours, le foisonnement, l’invention, pour son archet et pour le piano même, un ensemble qui devait exister au même degré que les trente-deux Sonates ou les Quatuors. Un absolu du cosmos beethovénien, et il mit du temps à les enregistrer, les reprenant sans cesse au concert, à Prades et ailleurs. Puis Pierre Fournier vint et la vérité prit un nouveau visage.

J’entends la rumination qui ouvre la Troisième Sonate dont Nicolas Altstaedt fait entendre la reptation, l’archet glisse la note. Qui faisait ainsi, pensant dans la corde et donnant à entendre ce à quoi elle pense ? Casals. Avec cela, le jeu qui prend ce qu’il veut des pratiques historiquement informées, et retrouve les libertés que Casals savait être la vérité de la langue beethovénienne, formée dans l’improvisation.

Sur ce violoncelle fabuleusement alerte et subtil, Alexander Lonquich ajoute son pianoforte, un Graf aux sonorités conquérantes, où l’archet Rodriguez qu’Altstaedt fait couler sur les cordes de son Guadagnini se love et s’envole.

Ajout majeur à une discographie surabondante qu’on lira désormais non seulement à partir de Casals, mais d’ici.

LE DISQUE DU JOUR

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
12 Variations sur “See the Conqu’ring Hero Comes”,
WoO 45

Sonate pour violoncelle et piano No. 1 en fa majeur,
Op. 5 No. 1

Sonate pour violoncelle et piano No. 2 en sol mineur,
Op. 5 No. 2

12 Variations sur “Ein Mädchen oder Weibchen”, Op. 66
Sonate pour violoncelle et piano No. 3 en la majeur, Op. 69
7 Variations sur “Bei Männern Welche Liebe Fühlen”, WoO 46
Sonate pour violoncelle et piano No. 4 en ut majeur, Op. 102 No. 1
Sonate pour violoncelle et piano No. 5 en ré majeur, Op. 102 No. 2

Nicolas Altstaedt, violoncelle
Alexander Lonquich, piano

Un album de 2 CD du label Alpha 577
Acheter l’album sur le site du label Alpha Classics ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le violoncelliste Nicolas Altstaedt et le pianiste Alexander Lonquich – Photo : © DR