Jeunesse

Sviatoslav Richter, dans les années cinquante, bouillonnait littéralement. C’était avant l’expansion de sa carrière de l’autre côté du Rideau de fer, lorsqu’il médusait le public moscovite par ses interprétations folles ; il semblait toujours près de casser les pianos.

Le récital d’avril 1958 s’ouvre sur un ensemble Prokofiev absolument historique, cinq pièces issues des différents opus pianistiques que le compositeur conçut à partir de son ballet Cendrillon : tour à tour quasi abstraites ou d’une puissance théâtrale insensée. La Septième Sonate, d’anthologie, surpasse encore son enregistrement officiel pour Melodiya. Le Finale est une folie et Richter enchaîne avec la Toccata de Schumann !

L’autre récital (décembre 1954) le montre se mesurant à la Grande Sonate de Tchaikovski qu’il enfièvre comme si elle était justement l’œuvre de Schumann, lecture ardente et assez inoubliable par son urgence, surtout lorsque l’on pense à la maîtrise un peu froide qu’il aura mise dans son disque.

La vraie merveille de la soirée est pourtant à chercher du côté de la grande sélection de Préludes de Rachmaninov (11 !), qu’il joue avec une poésie étrange, un sens des nuances qui serait d’un peintre et non d’un pianiste.

Dans le ballet des bis, une version éthérée de Cloches à travers les feuilles, son Debussy favori alors (figurant aussi dans les bis du récital d’avril 1958), la Première Valse oubliée de Liszt, fantasque, ivre, brûlante, inoubliable.

LE DISQUE DU JOUR


Sviatoslav Richter
in the 1950s

Vol. 1

Serge Prokofiev (1891-1953)
Quarrel – Valse. Cendrillon et le Prince (Nos. 3 & 1, extraits des “6 Pièces de “Cendrillon”, Op. 102″)
Gavotte (No. 2, extrait des “3 Pièces de “Cendrillon”, Op. 95″)
Fée d’automne – Orientalia (Nos. 3 & 6, extraits des “10 Pieces de “Cendrillon”, Op. 97″)
Visions fugitives, Op. 22 (10 extraits : Nos. 3-6, 8, 9, 11, 14-15, 18)
Sonate pour piano No. 7 en si bémol majeur, Op. 83
Robert Schumann (1810-1856)
Toccata en ut majeur, Op. 7
Claude Debussy (1862-1918)
Cloches à travers les feuilles (No. 1, extrait des “Images, Livre II, L. 111”) (2 versions)
Frédéric Chopin (1810-1849)
Etude en mi majeur, Op. 10 No. 3 (2 versions)
Etude en ut majeur, Op. 10 No. 1
Sergei Rachmaninov (1873-1943)
10 Préludes, Op. 23 (6 extraits : No. 1 en fa dièse mineur, No. 2 en si bémol majeur, No. 4 en ré majeur, No. 5 en sol mineur, No. 7 en ut mineur, No. 8 en la bémol majeur)
13 Préludes, Op. 32 (6 extraits : No. 1 en ut majeur, No. 2 en si bémol mineur, No. 7 en fa majeur, No. 9 en la majeur, No. 10 en si mineur, No. 12 en sol dièse mineur)
Piotr Ilyitch Tchaikovski (1840-1893)
Grande sonate en sol majeur, Op. 37
Franz Liszt (1811-1886)
Valse oubliée No. 1, S. 215/1

Sviatoslav Richter, piano

Un album de 2 CD du label Parnassus PACD96-001/2
Acheter l’album sur le site du label Parnassus, sur le site www.clicmusique.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le pianiste Sviatoslav Richter, avec Van Cliburn – Photo : © DR