All posts by Jean-Charles Hoffelé

Symphonies de timbres

L’Octuor, cette grande symphonie déguisée en sérénade que Schubert brossa en 1824, chéri longtemps des seuls musiciens viennois, s’est fait une seconde jeunesse depuis que les solistes de l’Academy of Ancient Music y ont invité leurs instruments d’époque Continue reading Symphonies de timbres

Violon de Bohème

Le Concerto pour violon de Dvořák choisit ses interprètes : il veut un archet ardent qui ne craint pas de danser mais surtout de « parler ». Eldbjørg Hemsing avoue dans le livret de ce qui est son second CD pour BIS son tropisme pour ce concerto, et ce depuis l’enfance, alors que son frère ne cessait de jouer un microsillon de l’œuvre au point que leur mère finit par cacher le disque. Continue reading Violon de Bohème