Tag Archives: Sergei Dorensky

L’autre Melnikov

Alexei, pas Alexander. 28 ans, Moscovite, élève de Dorensky et de Lugansky, technique impeccable, mais bien plus que cela : son Appassionata, commencée sotto voce, déploie vite tout un théâtre où le clavier sonne vif argent et éloquent comme celui du Richter des grandes années, et pensé, tenu, dans chaque phrase tout au long de la sonate avec un art qui sait exactement comment incarner le texte de Beethoven.

Pour une claque, c’en est une, je m’en étais douté, Acousence choisissant ses pianistes avec une pointe de génie. Alexei Melnikov est une sacrée recrue, comme le prouve sa Sonate de Liszt, hautaine mais pourtant appassionata, jouée avec une sorte de distance qu’autorise cette grande technique de piano. Remarquable et assez inépuisable malgré la pléthore de versions qui encombre la discographie.

Au centre de ce premier disque immanquable pour tout amoureux du piano, le Nocturne Op. 48 No. 1 de Chopin joué pudique, dans un toucher gourmé, phrasé l’air de rien en marche funèbre pour faire écho au début de l’Andante de l’Appassionata. Si ce n’est pas d’un artiste !

Mais ce jeune homme est vraiment pleinement lui chez Beethoven, il faut qu’il y revienne !

LE DISQUE DU JOUR

Ludwig van Beethoven (1770-1856)
Sonate pour piano No. 23 en fa mineur, Op. 57 « Appassionata »
Frédéric Chopin (1810-1849)
Nocturne pour piano en ut mineur, Op. 48 No. 1
Franz Liszt (1810-1849)
Sonate pour piano en si mineur, S. 178

Alexei Melnikov, piano

Un album du label Acousence Classics ACOCD13217
Acheter l’album sur le site www.uvmdistribution.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : © DR