Tag Archives: Bamberger Symphoniker

L’autre Concerto

Le Concerto pour violon ou le Concerto pour alto, qui est le chef-d’œuvre d’entre eux ? Longtemps, mon cœur a préféré les envolées lyriques et les paysages panoramiques du Concerto pour violon, Jascha Heifetz en était le héros alors ; il manquait un archet aussi stupéfiant dans celui pour alto Continue reading L’autre Concerto

Mahler amstellodamois

Un érudit, traducteur de tout Shakespeare en néerlandais, l’ami de Mengelberg et surtout l’admirateur de Mahler, dont il fut proche. Cela aurait pu suffire. Mais non, Alphons Diepenbrock se voulut compositeur. Il fut rien moins qu’un génie et demeure le trésor le plus méconnu de la musique hollandaise post-romantique Continue reading Mahler amstellodamois

Panthéisme

Longtemps l’unique titre de gloire de Siegmund von Hausegger fut d’avoir gravé en 1938 le premier enregistrement de la 9e Symphonie de Bruckner dans l’état où le compositeur l’avait laissée plutôt que dans la réalisation de Ferdinand Löwe Continue reading Panthéisme

Le chef-d’œuvre incompris

9 juin 1932 : Karol Szymanowski met un point final à sa Quatrième Symphonie. Une symphonie, vraiment ? Même en l’intitulant Symphonie concertante, et malgré ses trois mouvements, c’est un poème de sons, où le piano est à égalité avec l’orchestre Continue reading Le chef-d’œuvre incompris

Le chant de Toblach

J’espérais bien que Jonathan Nott, auteur d’une remarquable intégrale des Symphonies de Mahler où les Bamberger Symphoniker se surpassèrent et que Tudor vient de réunir dans un beau coffret, nous offrirait son Lied von der Erde. D’ailleurs Continue reading Le chant de Toblach