Tag Archives: Aafje Heynis

Les deux voix

Signe des temps, les Sea Pictures que longtemps seules des contraltos puis des mezzos anglaises défendirent, auxquelles il faut ajouter Aafje HeynisRoy Henderson lui avait montré le recueil d’Elgar – gagnent l’intérêt de leurs consœurs européennes.

Elīna Garanča sait Continue reading Les deux voix

Premier Chant

Pour Rafael Kubelik, le « cas Mahler » était entendu, son ascendance tchèque lui avait rendu les sonorités de son orchestre familières, et il avait retrouvé avec les Wiener Philharmoniker une part de cette identité, plus encore qu’une tradition qui s’était étiolé Continue reading Premier Chant

La veuve de Béthulie

Angelo Ephrikian ne fut pas le premier à enregistrer Juditha Triumphans devicta Holofernis, une exécution donnée à Sienne, sous la baguette d’Antonio Guarnieri, révélait une splendide meurtrière, Elena Nicolai. On était en 1941, tout cela capté sur 78 tours et tardivement révélé par Cetra dans les années soixante. Continue reading La veuve de Béthulie

La soprano qui ne voulait pas

Otto Klemperer, rescapé de l’Ancien Monde, aimait ses chanteuses jeunes : pour ses Wagner, Dernesch, Silja étaient convoquées au studio, chez Mozart, pour son Così fan tutte, deux jeunes diamants parfaitement assortis, Margaret Price et Yvonne Minton, pour sa Zauberflöte, Popp (en Reine, elle sera aussi Despina) et Janowitz, et dans les utilités, Schwarzkopf en Première Dame mais surtout Christa Ludwig en Seconde. Continue reading La soprano qui ne voulait pas