Tag Archives: Naive

Le Maître des timbres

Voici une année, Herbert Schuch publiait son premier album pour Naïve : programme Bach Liszt Messiaen Ravel Murail. Cela, pour une carte de visite, ce n’est pas banal.

La critique française le découvre quasi alors, eh bien voilà, elle aura l’occasion d’en apprendre plus sur l’un des tous grands pianistes d’aujourd’hui puisque son éditeur d’hier, Oehms Classics, sans rancune, réunit en une boîte les huit CDs qu’il enregistra entre 2004 et 2012, où son art de timbrer fait de lui un magicien qui n’est pas loin d’égaler en cela Radu Lupu. Continue reading Le Maître des timbres

Pour New York

Décidément, la Sinfonia Domestica se plaît au disque ces derniers temps : je viens à peine de ranger dans ma discothèque la version flamboyante de Kristian Järvi que me parvient celle de Marek Janowski. Les micros si justes de Pentatone ont capté sa lecture pleine d’esprit dans l’acoustique parfaite de la Salle de concert de la RBB de Berlin. Continue reading Pour New York

Sujet : Moi-même

L’autobiographie chez Richard Strauss parcourt comme un fil rouge toute son œuvre symphonique, et pas seulement Heldenleben ! Le portrait n’est vraiment complet que dans la Sinfonia Domestica, partition de grand apparat avec laquelle Continue reading Sujet : Moi-même

Le jeune homme et le violon

Pour quelles raisons le Concerto de Beethoven est-il devenu ces dernières années un enjeu pour l’interprétation historiquement informée ? Patricia Kopatchinskaja avait osé le sortir de la tradition à grands coups d’archet, secondé par Philippe Herreweghe et son Orchestre des Champs-Elysées, nous étions en Continue reading Le jeune homme et le violon