Tag Archives: 1954

Retour dans le passé

Paul Tortelier, jeune-homme, se fit le héros de deux partitions où le violoncelle devient un personnage à part entière, le Don Quichotte de Richard Strauss, et le Concerto (Op. 85) d’Edward Elgar.

Un premier enregistrement entre tempête et déploration Continue reading Retour dans le passé

De l’art de bien rééditer, Vol. 11 : Les Flûtistes du siècle

Jean-Pierre Rampal a enregistré plus qu’aucun autre flûtiste ne le fit jamais. Il entrait au studio pour la première fois en 1946, gravant avec les Pasquier sa première version du Quatuor de Mozart, une carrière discographique qui se refermera en 1999, moins d’une année avant sa mort. Continue reading De l’art de bien rééditer, Vol. 11 : Les Flûtistes du siècle

Extraordinaires Sibelius & Rachmaninov d’Ansermet (1963, 1954)

A ne pas mettre entre les mains des cœurs fragiles. Depuis nos précédents articles, notre enthousiasme vis-à-vis de la stupéfiante Quatrième de Sibelius d’Ansermet et de l’orchestre genevois en 1963 ne s’atténue pas. Les interrogations fusent : comment peut-on donner une vision aussi rauque et noire avec un orchestre si naturellement lumineux et ensoleillé ? Ecoutez les Brahms des mêmes sessions et le début de Sibelius !, … le monde a basculé. Comment Ansermet arrive-t-il à suggérer cette impression de malaise psychologique croissant ? Le tempo très modéré du dernier mouvement n’en est pas la seule explication. Le travail du chef sur les couleurs, les textures et les oppositions orchestrales est prodigieux de bout en bout, tel ce premier accord qui installe d’emblée un climat d’incertitude harmonique inoubliable – l’oreille y perçoit méticuleusement tous les instruments employés (ah, les bassons français!).

Continue reading Extraordinaires Sibelius & Rachmaninov d’Ansermet (1963, 1954)