Bonheurs inédits

Les anniversaires vous réservent parfois de ces surprises ! Rassemblant tous les enregistrements que Menuhin réalisa aux États-Unis pour Victor entre 1928 – ses tous premiers sillons – et le début des années cinquante, voila que RCA publie deux Sonates de Beethoven, Printemps et Kreutzer, enregistrées en décembre 1949 à Hollywood. Miracle de fluidité, de vivacité, de pure poésie où le jeune homme aiguise son archet porté par le piano somptueux – un orchestre en miniature – joué par sa sœur Hephzibah. Comment avait-on pu nous cacher ces gravures qui comptent au nombre des plus merveilleuses que nous ait offertes le violoniste ?

Mystère. Mais c’est réparé, les voilà, absolument indispensables, comme d’ailleurs l’ensemble de cet album aux reports particulièrement soignés : pièces brèves où l’art de dire supplante la virtuosité, volée de concertos où la sonorité du jeune Menuhin éclate littéralement dans sa plus ardente lecture du Deuxième de Bartók (1946, Dallas, Dorati), ou dans une célèbre Symphonie espagnole avec Monteux. A redécouvrir, le premier de Bruch où il se laisse emporter par Munch, alors que neuf ans plus tôt, Monteux l’y bridait un rien.

De toute façon, une collection de merveilles, et une en particulier à laquelle je reviens sans cesse, cette Sonate en mi majeur de BachMenuhin chante avec le clavecin de Wanda Landowska.

Ensemble admirable, parfait, indispensable.

LE DISQUE DU JOUR

cover menuhin coffret rca victorYehudi Menuhin
The Complete American Victor Recordings

Edouard Lalo (1823-1892)
Symphonie espagnole pour violon et orchestre, Op. 21
Max Bruch (1838-1920)
Concerto pour violon No. 1
en sol mineur, Op. 26
(2 versions)

Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)
Concerto pour violon No. 1 en ré mineur, MWV 03
Béla Bartók (1881-1845)
Concerto pour violon et orchestra No. 2, Sz. 112
Sonate pour violon et piano No. 1, Sz. 75
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Sonate pour clavecin et violon No. 3 en mi majeur, BWV 1016
Franz Schubert (1797-1828)
Sonate pour violon et piano en ré majeur, D. 384
Sonate pour violon et piano en la majeur, D. 574
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate pour violon et piano No. 5 en fa majeur, Op. 24 “Le Printemps”
Sonate pour violon et piano No. 9 en la majeur, Op. 47 “Kreutzer”
etc.

Adolph Baller, piano (Bartók, Schubert)
Hephzibah Menuhin, piano (Beethoven)
Carroll Hollister, piano (Rachmaninov, Haendel)
Theodore Saidenberg (Brahms)
Louis Persinger, piano
Hubert Giesen, piano
Wanda Landowska, clavecin
Robert Merrill, baryton (Rachmaninov, Haendel)

San Francisco Symphony (Lalo, Bruch)
Boston Symphony Orchestra (Bruch)
Victor String Orchestra (Mendelssohn, MWV 03)
Dallas Symphony Orchestra (Bartók)
Pierre Monteux, direction (Lalo, Bruch)
Charles Münch, direction (Bruch)
Antal Dorati, direction (Bartók)

Un coffret de 6 CD du label RCA Sony Classical 88875198542
Acheter l’album sur Amazon.fr – Télécharger l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : © DR