Symphonie suédoise

Comment exister en face de Sibelius et de Nielsen même en étant suédois ?

Lars-Erik Larsson, qui étudia son orchestre avec Alban Berg à Vienne, laissa dès sa brillante Première Symphonie les oripeaux du romantisme au vestiaire de l’Histoire, même si Sibelius et Nielsen y jouaient encore un certain rôle dans l’immense orchestre qu’il y faisait résonner.

Dix ans plus tard, la Deuxième Symphonie (1937) fait encore entendre dans son second mouvement une joyeuse marche assez Nielsen jusque dans sa résolution lyrique en un saisissant concertino des bois. Mais elle est déjà toute baignée par ce soleil néoclassique qui sera sa signature parmi ses sombres collègues suédois, de Stenhammar à Wiren.

Un orchestre légèrement composé, un esprit de divertissement, du lyrisme et jamais de pathos, quelque chose de français dans l’éclaircie de la facture, et soudain dans un Finale commencé en choral, un drame d’une violence inattendue conduit par un ostinato implacable. Partition surprenante, dont les deux visages sont pleinement assumés par l’orchestre d’Helsingborg, familier de cette œuvre puisqu’il l’avait déjà enregistrée pour le label BIS.

Les Variations Op. 50 sont un hommage sans fard à son maître Alban Berg. Passé les années soixante, Larsson intégra la série à son vocabulaire, l’utilisant pour élargir son spectre de couleurs. Mais à la fin, il revint au néo-classicisme qui resta un fil conducteur tout au long de sa vie : la Suite Barococo (1973) en est la preuve, partition aussi brillante que déconcertante qui rappelle par instants le chef-d’œuvre de son auteur, la Cantate “Dieu déguisé” qui, je l’espère, figurera dans l’intégrale de l’œuvre pour orchestre entreprise par Andrew Manze, ainsi que les réjouissants Douze Concertinos pour solistes et orchestre à cordes.

LE DISQUE DU JOUR

Entwürfe cpo-Cover 09-2015_cover.inddLars-Erik Larsson
(1908-1986)
Symphonie No. 2 en mi mineur, Op. 17
Variations orchestrales, Op. 50
Suite barococo, Op. 64

Helsingsborg Symphony Orchestra
Andrew Manze, direction

Un album du label CPO 777672-2
Acheter l’album sur le site allemand www.jpc.de, sur le site www.clicmusique.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger l’album en haute qualité sonore sur Qobuz.com

Photo à la une : © DR