L’Oublié

Le destin vous a de ces ironies ! Anatole Kitain fut le condisciple d’Horowitz chez Tarnowsky, puis de Barere chez Blumenfeld et en tout – virtuosité, couleur, répertoire – leur égal.

Enfant prodige, il remporta bien avant Horowitz les suffrages du public, mais les choses s’inversèrent au début des années trente. Bien que Kitain ait brillé en 1933 au Concours Liszt de Budapest, sa carrière ne prit pas l’envol espéré. Horowitz s’était imposé au premier plan parmi les pianistes russes exilés, occupant la place. Qu’à cela ne tienne, une tournée en Extrême-Orient fit assez de bruit pour alerter la critique européenne. Rentré à Paris, la Columbia l’invite à Londres pour graver dans son studio d’Abbey Road les 78 tours que rassemble ici APR.

Les repiquages si justes de Bryan Crimp remontent à 1998, l’éditeur les republie enfin et je retrouve ce piano-couleur saisissant, cette pyrotechnie de haute volée qui jamais contrairement à celle d’Horowitz ne soumet le texte, mais au contraire l’exauce.

Car Kitain se soucie plus de musique que d’esbroufe. Écoutez le style parfait qu’il met au Rondo en mi bémol majeur de Chopin, l’élégance de ses Liszt, la légèreté de sa Toccata de Schumann, jamais métrique, toujours chantante, son insensée version des Métamorphoses symphoniques sur la Chauve-souris où passe tout l’esprit d’une époque. Dans ce répertoire de bravoure, Kitain se démarque d’Horowitz par son absence totale de spectacle.

Débarqué aux États-Unis en 1944, il trouva Horowitz, installé à New York depuis 1939, au sommet de sa gloire : l’histoire se répéta. Irvin Kolodin et Virgin Thomson lui consacrèrent des colonnes élogieuses, mais rien n’y fit : le succès demeura modeste, ses disques devinrent plus rares encore avec l’avènement du microsillon, en 1963 le pianiste abandonnait la partie alors même qu’Horowitz était encore dans sa grande retraite des salles de concert mais pas du disque, la CBS ayant installé ses micros à son domicile.

Deux années plus tard, Volodia reparaissait sur la scène de Carnegie Hall, effaçant jusqu’au souvenir d’Anatole Kitain. Mais les disques existent, et perpétuent cet art aussi brillant que profond, qui trouve si naturellement le ton épique de la Troisième Ballade, où la nostalgie secrète des Valses Op. 39. Et si les faces Brahms étaient finalement la plus belle part de ces feux d’artifice captés avec tant d’art par les ingénieurs de la Columbia britannique de 1936 à 1939 ?

LE DISQUE DU JOUR

cover kitain aprAnatole Kitain
The Columbia Recordings, 1936-1939

Frédéric Chopin
(1810-1849)
Rondo en mi b majeur, Op. 16
Mazurka en la min,
Op. 17 No. 4
Ballade No. 2 en fa majeur,
Op. 38
Ballade No. 3 en la b majeur, Op. 47
Scherzo No. 1 en si mineur, Op. 20
Études, Op. 10 (Cahier No. 1)
No. 5 en sol majeur, No. 6 en mi bémol majeur,
No. 7 en ut majeur, No. 8 en fa majeur,
No. 12 en ut mineur

Franz Liszt (1811-1886)
Waldesrauschen – No.1, des Etudes de concert, S.145
Vallée d’Obermann – No. 6, des Années de Pélerinage, Année I (Suisse), S.160
Sonnet de Pétrarque 47 – No. 4, des Années de Pélerinage, Année II (Italie), S.161
Sonnet de Pétrarque 123 – No. 6, des Années de Pélerinage, Année II (Italie), S.161
Feux follets – No. 5, des Études d’exécution transcendante, S.139

Robert Schumann (1810-1856)
Toccata en ut majeur, Op. 7

Johannes Brahms (1833-1897)
No. 1, extrait des 4 Ballades, Op. 10
Valses, Op. 39

Alexandre Scriabine (1872-1915)
Étude en do dièse mineur, Op. 2 No. 1
Prélude en la mineur – No. 2, des 24 Préludes, Op. 11
Mazurka en mi mineur, Op. 25 No. 3

Sergei Rachmaninov (1873-1943)
Élégie en mi bémol mineur, Op. 3 No. 1
Étude-tableau en fa mineur, Op. 33 No. 1
Prélude en sol dièse mineur, Op. 32 No. 12

Johann Strauss II (1825-1899) / arr. Leopold Godowsky
Métamorphose sur des thèmes de “Die Fledermaus”

Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) / arr. Joseph Strimer
Le Vol du bourdon

Anatole Kitain, piano

Un album de 2 CD du label APR 6017
Acheter l’album sur le site du label Hyperion, partenaire du label APR, sur le site www.clicmusique.com, ou sur Amazon.fr

Photo à la une : (c) DR