Les secrets de Brahms

Une intégrale de la musique de chambre de Brahms, captée en concert, réunissant autour du piano d’Eric Le Sage la fine fleur des jeunes instrumentistes français m’avait jusqu’alors échappé, distrait que je peux être parfois devant le flot. Mais après Schumann, Fauré et Poulenc, Eric Le Sage a raison de persévérer dans ce qui sera son legs d’artiste : ce partage d’un pianiste avec une équipe, une œuvre commune, qui prend tout son sens même lorsqu’il n’est pas à son clavier.

Magnifiques, les trois Quatuors avec le Quatuor Strada (Pierre Fouchenneret, Sarah Nemtanu, Lise Berthaud et François Salque), que les quatre amis portent d’un seul élan, des précipices du Premier au grand soleil d’automne qui ébroue le si bémol majeur du Troisième. Qui le jouait ainsi, sur les pointes, enjoué, vif ? Personne depuis la gravure 78 tours des Budapest.

Mais ils parviennent aussi à trouver la lyrique tortueuse du difficile Deuxième Quatuor, plein de césures et d’envols qui résonnent ici dans toutes leurs étranges modernités. Sans pathos, leur Quintette où le piano chante comme les cordes, est admirable pour le lyrisme tout automnal, la fluidité dans l’ardeur, et malgré des éléments de syntaxe impérieusement brahmsiens, quelque chose d’éminemment fluide que je ne peux caractériser qu’en le nommant « esprit français ». Cet opus parmi les plus sombres de Brahms s’en trouvé éclairé.

Merveille, les deux Sonates avec le violoncelle-voix humaine de François Salque, dont la poésie de crépuscule, les notes de “lieder”, le piano entre orchestre et orgue s’allient dans des paysages de sons magiques.

Et comme tout cela parle, c’est l’Ecclésiaste des Quatre chants sérieux, Wanderer philosophiques dont ces soliloques à quatre mains seraient les prophéties. Quel violoncelliste François Salque !, le voilà parvenu au plus secret de son art, il est temps que l’éditeur lui demande ses Suites de Bach !

LE DISQUE DU JOUR

Johannes Brahms
(1833-1897)
La musique de chambre –
Vol. 6

Quatuor à cordes No. 1 en ut mineur, Op. 51 No. 1
Quatuor à cordes No. 2 en la mineur, Op. 51 No. 2
Quatuor à cordes No. 3 en si bémol majeur, Op. 67
Quintette pour piano et cordes en fa mineur, Op. 34

Quatuor Strada
Eric Le Sage, piano
Un album de 2 CD du label B Records LBM026
Acheter l’album sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com


Johannes Brahms
La musique de chambre –
Vol. 7 :
Les deux Sonates pour violoncelle et piano

No. 1 en mi mineur, Op. 38
No. 2 en fa majeur, Op. 99

François Salque, violoncelle
Eric Le Sage, piano

Un album de 2 CD du label B Records LBM028
Acheter l’album sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le violoncelliste François Salque et le pianiste Eric Le Sage – Photo : © Jean-Baptiste Millot