Premiers amours du poète

In der Nacht ouvre l’album, appel du désespoir où le baryton rejoint tardivement la soprano qu’on croyait seule. Le génie de Schumann éclate partout dans ses Lieder, mais j’ai toujours aimé plus que les autres ceux à plusieurs voix, et en particulier ce duo chacun de son côté, sans consolation, deux solitudes, qui est l’un des plus beaux moments du Spanisches Liederspiel.

Elle, c’est Sandrine Piau, implorante, étreinte d’angoisse ; lui, c’est Julian Prégardien, résigné et pourtant ardent. Il a bien eu raison de paysager ses Dichterliebe éperdus, un peu amers, donnés dans la version autographe, plus complexes, aux écarts étranges (Sandrine Piau s’y glisse avec « ich liebe dich »), avec d’autre Lieder, d’y inviter Sandrine Piau, de mâtiner le tout de quelques opus de Clara (Wenn ich ein Vöglein wär, avec Sandrine Piau, Eric Le Sage seul offrant une lecture sentie de la seconde pièce des Trois Romances sur son beau Blüthner de 1856.

Sommet du disque, non pas Dichterliebe dont il faut apprivoiser les singularités de l’autographe, mais le lied tiré des Myrthen, Mein Herz ist schwer, chant hébraïque aux modulations saisissantes, prenant tout l’ambitus de la voix. J’écoute et je pleure.

LE DISQUE DU JOUR

Robert Schumann
(1810-1856)
In der Nacht (No. 4, extrait du “Spanisches Liederspiel, Op. 74”)
Die Löwenbraut, Op. 31 No. 1
Wenn ich ein Vöglein wär
(No. 1, extrait des “3 Zweistimmige Lieder, Op. 43”)

Aus den hebräischen Gesängen (Mein Herz ist schwer), Op. 25 No. 15
Dichterliebe, Op. 48 (version autographe)
Kurzes Erwachen (No. 4, extrait des “Sechs frühe Lieder, WoO 21”)
Sängers Trost, Op. 127 No. 1
3 Romanzen, Op. 28 (2 extraits : I. Sehr markiert, II. Einfach)
Mein Wagen rollet langsam, Op. 142 No. 4
Clara Schumann (1819-1896)
3 Romances pour piano, Op. 11 (extrait : II. Andante – Allegro passionato)
Wenn ich ein Vöglein wär

Julian Prégardien, ténor
Sandrine Piau, soprano
Eric Le Sage, piano

Un album du label Alpha Classics 457
Acheter l’album sur le site du label Alpha Classics ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le ténor Julian Prégardien – Photo : © DR /www.julianpregardien.de