Vesti la giubba

Ce furent les quasi-adieux de Jean-Pierre Ponnelle au monde de l’opéra, et pour Vienne l’occasion d’entrer dans les replis de la psyché des personnages du livret si habile que Ruggero Leoncavallo s’était lui-même brossé pour mieux composer son chef-d’œuvre.

Mais Vienne fut d’abord étourdie par le Canio de Plácido Domingo, chant ravageur, incarnation noire, un Otello dans Paillasse, dont “Vesti la giubba” avait le style de Caruso et la beauté de timbre de Corelli. Il me faut l’avouer, écoutant des Pagliacci récents pour quelques papiers traînants depuis trop longtemps pour L’Avant-Scène, j’ai tiré par hasard d’une pile cette captation de la représentation du 6 juin 1985, et j’en suis resté bouche bée.

La faute d’abord à la direction incandescente d’Ádám Fischer, et ce jusque dans les formules de style que Leoncavallo distille dans la commedia, néo-baroque, serties par le chef comme des flèches empoisonnées que le timbre de Peppe d’Heinz Zednik avive encore.

Nedda, c’est Ileana Cotrubaș, pas du tout une rouée, aimant seulement, ne comprenant rien (l’entendant je pense à la réponse de Mélisande à Golaud : « L’as-tu aimé ? » « Mais oui ») et probablement jusqu’au coup de couteau, que le Tonio terrible de Matteo Manuguerra sait devoir mériter.

Et Domingo, vertigineux, jusqu’à son « la comedia e finita » digne de Jussi Björling ! Quelle soirée !, dont j’aimerai avoir le pendant, Cavalleria rusticana, où brillait Luis Lima.

LE DISQUE DU JOUR


Ruggero Leoncavallo
(1857-1919)
Pagliacci

Plácido Domingo, ténor (Canio)
Ileana Cotrubaș, soprano (Nedda)
Matteo Manuguerra, baryton (Tonio)
Heinz Zednik, ténor (Peppe)
Wolfgang Schöne, baryton-basse (Silvio)

Chor und Orchester der Wiener Staatsoper
Ádám Fischer, direction

Un album du label Orfeo C756081B
Acheter l’album sur le site www.clicmusique.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le ténor Plácido Domingo, à Mexico, le 19 septembre 1985, quelques mois après cette représentation viennoise – Photo : © DR