Entre deux guerres

Dietrich Fischer-Dieskau trouva durant les années quatre-vingt en Orfeo un éditeur attentif à son souhait de parfaire encore le grand projet de sa vie de chanteur : engranger une anthologie du “Lied”. Il n’avait qu’effleuré Hindemith, dont l’essentiel de l’œuvre vocale, la Marienleben, était écrit hors de sa tessiture.

Ouvrant les manuscrits, il réunit une splendide collection de Lieder et de Songs écrits durant l’entre-deux-guerres, la Seconde Guerre mondiale et durant l’exil américain où paraît un Hindemith poète, loin de l’image du moderniste impertinent ou de celle du rigoureux maître de l’orchestre néo-classique.

La merveille de l’ensemble reste les mélodies inspirées par des poèmes anglais, Blake, Shelley, Whitman, voisins du chef-d’œuvre que sera le Requiem, comme si la langue britannique inspirait à Hindemith une souplesse de la conduction mélodique qu’elle seule pouvait lui donner.

Le versant germanique de cette collection de Lieder éclaire une autre filiation : la densité et l’économie du langage, le sens de la déclamation (par ailleurs part essentielle de l’art de Fischer-Dieskau dans ses ultimes années de chanteur), renvoient à Schubert, même dans cette diffraction sonore qu’est cette géniale mise en musique de l’An die Parzen d’Hölderlin qui vient clore ce disque parfait jusque par la présence inspirante du piano d’Aribert Reimann.

LE DISQUE DU JOUR


Paul Hindemith (1895-1963)
An die Parzen
Sonnenuntergang
Ehemals und jetz
Des Morgens
Fragment
Abendphantasie
Hymnel
Das Ganze, nicht das Einzelne
Ich will nicht klagen mehr
9 Mélodies anglaises (4 extraits : Nos. 1, 3, 6-7)
Lieder sur des textes de Brentano (2 extraits : Nos. 1 & 2)
3 Hymnes de Walt Whitman, Op. 14 (extrait : II. O nun heb du an, dor in deinem Moor)
Lieder mit Klavier, Op. 18 (2 extraits : Nos. 2 & 5)

Dietrich Fischer-Dieskau, baryton
Aribert Reimann, piano

Un album du label Orfeo C156861A
Acheter l’album sur le site www.clicmusique.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le baryton Dietrich Fischer-Dieskau – Photo : © Philips