La Grâce

23 janvier 2000 au Mozarteum, Barbara Bonney et André Previn inaugurent le nouveau millénaire alors que Salzbourg est assailli par une tempête de neige.

Ils se plaisent tant ensemble à faire de la musique, Barbara Bonney dans son allemand virtuose et solaire avertit le public : la première partie du récital sera plus longue, en plus d’Abendempfindung, cinq autres canzonettas de Mozart s’inviteront après la Kleine Deutsche Kantate qu’ils viennent de donner avec ce mélange de désinvolture et d’exaltation, ce sera l’occasion de chanter aussi en italien et en français.

Quel paradis leur Mozart !, évidemment Barbara Bonney a la voix du Bon Dieu (et partout, toujours, ce sourire dans les voyelles), mais comme le piano si cultivé, si rond, si attentif l’air de rien d’André Previn lui va bien !

On le sait trop peu, il adorait se mettre au piano pour accompagner les chanteuses, il aimait composait pour elles, telle cette pièce, Sallie Chisum remembers Billy the Kid écrit pour Bonney et avec lequel ils ouvrent au cœur du concert une petite section de ses songs où les rejoingnent le violoncelle de Franz Bartolomey. Magnifiques les Four Songs, écoutez un peu !

Logique, le récital qui frôle l’heure vingt mais semble pourtant encore trop court réserve un bouquet des plus beaux Strauss, Morgen éperdu, l’hymne tendre de Das Rosenband, les diffractions de parfums et de lumière de SeptemberPrevin évoque tout l’orchestre de son piano et comme Bonney fait sa voix immense dans le medium !, puis l’envol de Zueignung, flèche dorée !

Ah non vraiment, c’est trop court ! Encore !

LE DISQUE DU JOUR

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Die ihr des unermesslichen Weltalls Schopfer ehrt, K. 619
Das Traumbild, K. 530
Sehnsucht nach dem Fruhling, K. 596
Ridente la calma, K. 210a
Dans un bois solitaire, K. 308
Oiseaux, si tous les ans, K. 307
Abendempfindung, K. 523
André Previn (1929-2019)
Sallie Chisum remembers Billy The Kid
4 Songs
Vocalise
Richard Strauss (1864-1949)
4 Lieder, Op. 27, TrV 170 (2 extraits : I. Ruhe, meine Seele, IV. Morgen)
Das Rosenband, Op. 36/TrV 186 No. 1
Wiegenlied, Op. 41/TrV 195 No. 1
4 Letzte Lieder, TrV 296 (extrait : No. 2. September)
Zueignung (No. 1, extrait des “8 Gedichte aus Letzte Blatter, Op. 10, TrV 141”)

Barbara Bonney, soprano
André Previn, piano

Un album du label Belvedere 10156
Acheter l’album sur le site du label Belvedere Edition, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : la soprano américaine Barbara Bonney – Photo : © DR