La fête !

Dix pleins disques d’une sélection merveilleusement composée dressent le portrait si juste du plus vivant, du plus irrésistible des pianistes que j’ai jamais entendus en concert. Petit homme discret, toujours prêt à vous offrir un sourire, Shura Cherkassky cachait bien son jeu : une fois assis au piano, dès que ses mains effleuraient ou frappaient l’ivoire, le ciel s’ouvrait.

Ces couleurs inouïes, cet espace, l’air circulant entre les notes, son Steinway devenait un jardin. Sa virtuosité était folle, absolument enivrante, mais plus enivrants encore furent le style, l’art des phrasés, l’imagination poétique qui présidaient à toutes ses conceptions. Car derrière l’impression d’improvisation qui rendait son écoute si aisée, si légère, Cherkassky était un maître de la forme, un roi de la polyphonie, imposant dans le grand répertoire romantique et dans celui des pétrisseurs d’ivoire du tournant du XIXe siècle dont il était l’ultime émule avec Earl Wild, des structures claires, des sentiments nobles, comme une dimension éthique du plaisir.

Le pianiste Shura Cherkassky – Photo : © Decca

La sélection assemblée ici, qui court au long des années cinquante jusqu’au début des années soixante, herborise dans les captations en concert comme dans les enregistrements en studio et le présente au sommet de son art, documenté par de très belles prises de son, l’éditeur ajoutant un disque consacré à quelques 78 tours célébrissimes (écoutez le Tambourin de Rameau ré-arrangé par Godowsky !) ou plus rares comme la Sonate de Rachmaninov où le rejoint le violoncelle de Marcel Hubert – version génialissime.

Alors que chosir ? L’insensé Deuxième Concerto de Prokofiev (studio EMI 1955) ou les Pièces chinoises d’Abram Chasins, par où commencer surtout, la Paraphrase sur la “Valse” de Faust ? La Sonate de Berg, Pétrouchka, la Première Sonate de Schumann, les sublimissimes Mendelssohn ? Je sais ! Chez Mozart, à Salzbourg en 1961, avec la Sonate en ut majeur : la perfection simplement, et ce sourire !

LE DISQUE DU JOUR


Shura Cherkassky
Piano Masterpieces

Franz Liszt (1811-1886)
Fantaisie sur des thèmes populaires hongrois, S. 123*
Réminiscences de “Don Juan” de Mozart, S. 418
Valse de l’opéra “Faust” de Gounod, S. 407
Concerto pour piano et orchestre No. 1 en mi bémol majeur, S. 124**
Rhapsodie hongroise No. 13 en la mineur, S. 244/13
Liebesträume, S. 541 (extrait : III. Nocturne en la bémol majeur)
Grandes études de Paganini, S. 141 (extrait : No. 3 en sol dièse mineur “La Campanella”)

Francis Poulenc (1899-1963)
3 Pièces, FP 48 (extrait : No. 3. Toccata)
Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Le Carnaval des animaux, R. 125 (extrait : No. 13, Le Cygne – arr. Leopold Godowsky)
Abram Chasins (1903-1987)
3 Pièces chinoises, Op. 5
Anatoli Liadov (1855-1914)
Une boîte à musique, Op. 32
Piotr Ilyitch Tchaikovski (1840-1893)
Concerto pour piano et orchestre No. 1 en si bémol mineur, Op. 23, TH 55
Concerto pour piano et orchestre No. 2 en sol majeur, Op. 44, TH 60

Frédéric Chopin (1810-1849)
Polonaise (No. 5) en fa dièse mineur, Op. 44
Ballade No. 4 en fa mineur, Op. 52
Scherzo No. 4 en mi majeur, Op. 54
Nocturne (No. 15) en fa mineur, Op. 55 No. 1
Andante spianato et Grande Polonaise brillante, Op. 22

Valse en mi mineur, B. 56 (2 versions)
Modeste Moussorgski (1839-1881)
Tableaux d’une exposition
Sergei Prokofiev (1891-1953)
Concerto pour piano et orchestre No. 2 en sol mineur, Op. 16#
Dmitri Chostakovitch (1906-1975)
Concerto pour piano, trompette et orchestre No. 1 en ut mineur, Op. 35#
Samuel Barber (1910-1981)
Excursions, Op. 20
Alban Berg (1885-1935)
Sonate pour piano, Op. 1
Igor Stravinski (1882-1971)
3 Mouvements de « Pétrouchka »
Circus-Polka

Edvard Grieg (1843-1907)
Concerto pour piano et orchestre en la mineur, Op. 16##
Robert Schumann (1810-1856)
Concerto pour piano et orchestre en la mineur, Op. 54##
Fantaisie en ut majeur, Op. 17
Sonate pour piano No. 1 en fa dièse mineur, Op. 11

Johannes Brahms (1833-1897)
Variations sur un thème de Paganini (Cahiers Nos. 1 & 2), Op. 35
Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)
Scherzo en mi mineur, MWV U71 (extrait des “3 Fantaisies ou Caprices, op. 16”) (2 versions : 1928, 1953)
Rondo capriccioso en mi majeur, Op. 14, MWV U67
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Sonate pour piano No. 10 en ut majeur, K. 330
Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)
Lieder ohne worte, Op. 19b (extrait : III. Molto allegro e vivace)
Prélude en mi mineur, MWV U116 (No. 1 des “6 Préludes et Fugues, Op. 35”)
Shura Cherkassky (1909-1995)
Prélude pathétique
Leopold Godowsky (1683-1764)
Renaissance, Livre I, d’après Rameau (extrait : VI. Tambourin en mi mineur, No. 8 des “Pièces de clavecin avec une méthode, Suite en mi mineur, RCT 2”)
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
6 Écossaises, WoO 83
Sergei Rachmaninov (1873-1943)
Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur, Op. 19

Shura Cherkassky, piano
Harold Jackson, trompette
Marcel Hubert, violoncelle

*, ***, **** Berliner Philharmoniker
**, # Philharmonia Orchestra
## London Philharmonic Orchestra
*Herbert von Karajan, direction
**Anatole Fistoulari, direction
#Herbert Menges, direction
*** Leopold Ludwig, direction
****Richard Kraus, direction
## Sir Adrian Boult, direction

Un coffret de 10 CD du label Hänssler/Profil PH18037
Acheter l’album sur le site du label Hänssler/Profil, sur le site www.uvmdistribution.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le pianiste Shura Cherkassky, avec René Martin, à la Grange de Meslay, en 1990 – Photo : © Archives du Festival de la Grange de Meslay