Category Archives: Focus

Du caractère

La pianiste du régime ? Nazie, Elly Ney le fut dès 1937 pour l’adhésion au parti et probablement de naissance, antisémite évidemment, et furieusement d’ailleurs, mais elle fut surtout et probablement d’abord une pianiste géniale, un peu hystérique, belle jeune fille à la technique trempée qui avait trouvé son Dieu en Beethoven, qu’elle jouait avec une sorte d’ardeur noire incomparable.

De Beethoven, ce coffret propose trois sonates soufflantes par leur intensité expressive, avec pour l’Opus 111 une dimension spirituelle qu’on n’attend pas d’elle, si extravertie, si brillante, dont le jeu absolument physique irradie au long de ces 78 tours Brunswick et Electrola des années trente, si bien réédités ici. Brahms, Liszt, Schubert, les Kinderszenen de Schumann très peu “Kinder”, deux Chopin, la Kleine Walzer de Teresa Carreño, et mazette ! des Feux d’artifices de Debussy qui remontent à l’ère acoustique : épatants.

Au long des années trente, la jeune femme était comme possédée : la preuve, sa Burleske incendiaire où elle manque plus d’une fois de laisser à la traîne son chef d’orchestre de mari, Willem van Hoogstraten. Quelle version, qui piaffe et ricane, moderniste en diable alors qu’ensemble ils chantourneront avec des élégances d’un autre temps le 15e Concerto de Mozart, à vrai dire irrésistible, comme elle savait timbrer !

Mais c’est d’abord à ses Beethoven, au 2e Concerto, aux Sonates, que vous courrez entendre quelle fabuleuse artiste elle fut !

LE DISQUE DU JOUR

Elly Ney
The Complete Brunswick and Electrola solo 78-rpm Recordings

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Concerto pour piano et orchestre No. 15 en si bémol majeur, K. 450
Rondo pour piano en la mineur, K. 511
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Concerto pour piano et orchestre No. 2 en si bémol majeur, Op. 19
Richard Strauss (1864-1949)
Burleske en ré mineur, TrV 145
Sonate pour piano No. 4 en mi bémol majeur, Op. 7
Andante favori en fa majeur, WoO 57
Sonate pour piano No. 8 en ut mineur, Op. 13 (extrait : II. Adagio cantabile)
6 Variations sur “Nel cor più non mi sento”, WoO 70
Sonate pour piano No. 32 en ut mineur, Op. 111
6 Ecossaises, WoO 83 ((arr. Eugen d’Albert)
Franz Schubert (1797-1828)
Impromptu en fa mineur, Op. 142 (D. 935) No. 4
Moment musical en ut dièse mineur, Op. 94 (D. 780) No. 4
Moment musical en fa mineur, Op. 94 (D. 780) No. 3
Robert Schumann (1810-1856)
Kinderszenen, Op. 15
Johannes Brahms (1833-1897)
Intermezzo en mi bémol majeur, Op. 117 No. 1
Romance en fa majeur, Op. 118 No. 5
Rhapsodie en mi bémol majeur, Op. 119 No. 4
Intermezzo en la bémol majeur, Op. 76 No. 3
Valse, Op. 39 No. 15
Danse hongroise No. 2 en ré mineur (WoO 1)
Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)
Lieder ohne Worte, Livre 6, Op. 67 (extrait : IV. Moderato, “La fileuse”)
Frédéric Chopin (1810-1849)
Étude en mi majeur, Op. 10 No. 3
Nocturne en fa dièse majeur, Op. 15 No. 2
Franz Liszt (1811-1886)
Rhapsodie hongroise No. 8 en fa dièse mineur, S. 244/8
Hark, Hark! The Lark, Ständchen von Shakespeare, S. 558/9 (d’après Schubert, “Ständchen”, D. 889)
Valse-Caprice en la majeur (No. 7, extrait des “Soirées de Vienne, S. 427”)
Teresa Carreño (1853-1917)
Kleiner Walzer en ré majeur
Claude Debussy (1862-1918)
Feux d’artifice (No. 12, extrait des “Préludes, Livre II, L. 131”)

Elly Ney, piano
Berlin State Opera Orchestra
Willem van Hoogstraten, direction
Landesorchester Berlin
Fritz Zaun, direction

Un coffret de 4 CD du label APR 7311
Acheter l’album sur le site www.clicmusique.com, ou sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : la pianiste Elly Ney – Photo : © DR