Archives par mot-clé : Sérénades

Le Grand Hans

Decca finit par céder à l’insistance de John Culshaw, qui avait promené son équipe technique de Vienne à Berlin. Un chef « à l’ancienne » méritait d’intégrer l’équipe de l’éditeur anglais, Hans Schmidt-Isserstedt. Ce petit homme à la battue karajanesque Continuer la lecture de Le Grand Hans

Pour Mozart

Certaines révolutions étaient passées par là, dont celle d’Harnoncourt, et d’autres plus strictement historiquement informées d’abord, mais même si Sándor Végh, en musicien consommé, les entendait et les connaissait, il n’en avait pourtant au fond guère cure. Continuer la lecture de Pour Mozart

Les sérénades magiques

Une tentation guette les chefs-d’orchestre qui abordent les Sérénades de Brahms : les transformer en symphonie. Du moins la première, André Vandernoot ayant donné l’exemple avec son bouillonnant (et jamais réédité) enregistrement pour EMI. Claudio Abbado et Riccardo Chailly y mettront du moins des paysages, la présence entêtante de la Nature, mais l’ampleur de leurs discours regardait vers le grand œuvre. Continuer la lecture de Les sérénades magiques

L’âme aux cordes

Longtemps, je n’ai vécu qu’avec une version de la Sérénade pour cordes de Tchaikovski, celle justement qui referme le deuxième CD de ce coffret inespéré : en octobre 1964, pour la stéréophonie, Josef Vlach revenait à cette partition Continuer la lecture de L’âme aux cordes