Archives par mot-clé : Ottorino Respighi

Le sorcier de Minneapolis

Enfant, j’écoutais en boucle le coucher de soleil sur les pins du Janicule, avant-dernier volet des Pins de Rome, microsillon Fontana peut-être artificiellement stéréophonisé comme on l’osait alors Continuer la lecture de Le sorcier de Minneapolis

Bostridge ultramontain

Hier, pour Pentatone, un plein disque de mélodies de Respighi, aujourd’hui tout un album de ce que jadis, soprano, ténor ou baryton, nommaient « arie antiche ».

Cavalli, Vivaldi, Stradella, Vinci, Cesti, plongée dans l’opéra vénitien, romain ou napolitain du Seicento ou du moins en sa part tendre et lyrique, ses amants esseulés : Bostridge a la sagesse de laisser à ses collègues contre-ténors ou sopranistes les emplois virtuoses que sa voix lui interdit. À lui donc, le dolce et la douleur, l’expiation et la résignation, dans l’écrin poétique d’une Cappella Neapolitana réglée avec art par Antonio Florio.

Certains fustigeront l’italien exotique, le chant blanc, très british, l’absence de déboutonnage, mais je me régale à ces élégances, ce style, cette modestie amoureuse des textes qui me semblent venir d’un autre âge. On aime Ian Bostridge ou on ne l’aime pas.

LE DISQUE DU JOUR

Tormento d’amore

Antonio Sartorio (1630-1680)
L’Orfeo (1672) – Sinfonia
Francesco Cavalli (1602-1676)
Eliogabalo (1667) – Aria « Io resto solo? … Misero, così va »
Alessandro Stradella (1639-1682)
Il Corispero o l’Almestilla (1677) – Aria « Soffrirà, spererà »
Antonio Cesti (1623-1669)
Il Tito (1666) – Aria « Berenice, ove sei? »
L’Argia (1655) – Sinfonia</em/>
Cristofaro Caresana (ca. 1640-1709)
Le avventure di una fede (ca. 1675) – Aria « Tien ferma Fortuna »
Francesco Provenzale (1624-1704)
Il Stellidaura vendicante (1674) – Aria « Deh rendetemi ombre care »
Il schiavo di sua moglie (1672) – 2 extraits : Sinfonia ; Aria « Che speri, o mio core »
Giovanni Legrenzi (1626-1690)
Il Totila (1677) – Sinfonia
Leonardo Vinci (1690-1730)
Siroe, re di Persia (1726) – 2 extraits : Aria « Se il mio paterno amore » ; Aria « Gelido in ogni vena »
Nicola Fago (1677-1745)
Il faraone sommerso (1709) – 2 extraits : Sinfonia ; Aria « Nuove straggi, e spaventi »
Antonio Vivaldi (1678-1741)
Il Farnace, RV 711d (1731) – Aria « Gelido in ogni vena »

Ian Bostridge, ténor
Cappella Neapolitana
Antonio Florio, direction

Un album du label Warner Classics 19029503707
Acheter l’album sur Amazon.fr – Télécharger ou écouter l’album en haute-définition sur Qobuz.com

Photo à la une : le ténor Ian Bostridge – Photo : Sheila Rock

La belle oubliée

Gabriella Lengyel, ce nom, aux assonances hongroises, me rappelait bien quelque chose. Ce fut sous son archet, qu’enfant, je découvris au disque les Duos de Bartók où elle dialoguait avec Anne-Marie Gründer, au sein d’un microsillon Ducretet-Thomson Continuer la lecture de La belle oubliée