Archives par mot-clé : Johannes Moser

Baudelaire

Ceux qui connaissent la petite maison en pierre de tuffeau de Candes-Saint-MartinHenri Dutilleux, assis à sa table de composition, voyait la confluence de la Vienne et de la Loire savent à quel point ce paysage d’eaux mêlées Continuer la lecture de Baudelaire

Tropisme Russe

Johannes Moser, dont quelques disques ont déjà célébré la lyrique discrète, serait-il parvenu à libérer son art ? Porté par le Steinway orchestre d’Andrei Korobeinikov qui réalise ici la plus éloquente partie de piano de la Sonate de Rachmaninov jamais enregistrée depuis celle qu’Elisabeth Leonskaja offrait à Heinrich Schiff, son archet se déploie enfin, chantant sans retenue, avec quelque chose de déchirant même dans les batteries du Scherzando. Continuer la lecture de Tropisme Russe

Cordes et âmes I (ou l’épreuve Dvořák)

Johannes Moser, trente-six printemps en mai dernier, est l’un des tous grands violoncellistes de sa génération, dont la discographie souvent aventureuse aura réservé jusque là bien des surprises. Changeant d’éditeur, il se confronte Continuer la lecture de Cordes et âmes I (ou l’épreuve Dvořák)

Cello Modern

Deux œuvres rares encadrant le Schelomo de Bloch, qui depuis une génération manque quelque peu de héros pour porter sa prophétie, voilà le projet osé de Julian Steckel, violoncelliste charismatique de la nouvelle génération allemande – je le place à égalité avec Johannes Moser. Continuer la lecture de Cello Modern