Archives par mot-clé : Hans Rosbaud

Le génie de Baden-Baden

Ce petit homme sec, qui paraissait si sévère derrière ses lunettes avait mis le feu au Théâtre de l’Archevêché, inaugurant de sa battue vive une vraie révolution dans les opéras de Mozart qui fit la légende du Festival d’Aix-en-Provence Continuer la lecture de Le génie de Baden-Baden

L’oublié

Erik Then-Bergh (1916-1982), cela vous dit quelque chose ? Jeune homme, entêté à apprendre de nouvelles œuvres, je découvrais ce pianiste allemand en même temps que le Concerto de Reger qu’il avait gravé pour Electrola sous la baguette de Hans Rosbaud. L’autorité rageuse de son jeu, l’ampleur des tempêtes polyphoniques qu’il y produisait me laissèrent sans voix. Mais las !, impossible d’en savoir plus, ses autres albums étaient introuvables, jusqu’à ce que je déniche chez un disquaire de Prague un fulgurant Premier Concerto de Brahms avec Karel Ancerl. Quel son, quelle autorité.

Avec cela une densité de réflexion, un art de la construction qui le plaçait au centre des préoccupations esthétiques Continuer la lecture de L’oublié

Sinfonie géniale

En 1951, Zimmermann mettait le point final à sa Sinfonie : un bloc hiératique et apoplectique de dix-huit minutes d’une musique convoquant un immense orchestre et l’orgue. Du moins le croyait-il. La première de l’œuvre Continuer la lecture de Sinfonie géniale