Archives par mot-clé : Blandine Verlet

L’Impertinente

Ah !, il faut l’entendre pour le croire, ce thème des Variations Goldberg que Blandine Verlet improvise, y mettant une dégaine, une fantaisie, un giocoso que personne n’aura osés. En tout l’anti-Leonhardt qui y semblait y mesurer l’infini du temps dans sa cadence horlogère. Non Continuer la lecture de L’Impertinente

Le voyageur

Froberger éprouva dans tout son être le principe des Goûts réunis cher à François Couperin. Formé à Rome par Frescobaldi dont il magnifiera l’art sévère au long des nombreuses Toccatas de ses Livres de clavecin Continuer la lecture de Le voyageur

Le maître des claviers

Bach admirait les talents de claviériste de Haendel, à l’orgue comme au clavecin, mais le théâtre allait ravir le jeune homme, le détournant vers un monde que Bach n’ignorera pas au point qu’on peut croire : le journal de ses cantates est aussi un théâtre.

Mais revenons à Haendel. Les clavecinistes imposant les merveilleux décors sonores que les instruments « historiques » pouvaient enfin faire paraître grâce à la magie des micros Continuer la lecture de Le maître des claviers

Le couvent et l’atelier

L’Eglise d’abord. Jean-Luc Ho modère son orgue pour le faire mieux dire, comme un prêtre au sermon, ce clavier parle et fait entendre aussi toute la singularité du style de Couperin dans la longue théorie des orgues de messe. La clarté des proclamations Continuer la lecture de Le couvent et l’atelier